CAN U17, Mali-Angola 6-1 : LES AIGLONNETS SANS FORCER

Le Mali sera donc présent dans le dernier carré de la CAN et participera au prochain Mondial des cadets, en octobre en Inde. Le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers ont décroché les deux tickets, hier, en battant largement l’Angola 6-1, au compte de la troisième et dernière journée des matches de poule de la CAN U17.

Le canonnier Sémé Camara a tracé la voie du succès des Aiglonnets, en ouvrant le score, dès la 2è minute, sur un service du capitaine Mohamed Camara. Dans la foulée, son complice de la ligne d’attaque, Hadji Dramé doublera la mise pour les champions d’Afrique, en reprenant de près un centre parfait de Fodé Konaté. Dominés dans tous les compartiments et fébriles derrière, les cadets angolais encaissent, logiquement un troisième but, à cinq minutes de la mi-temps, œuvre de Lassana N’Diaye qui venait de faire son apparition sur la pelouse (l’attaquant malien a remplacé Sémé Camara blessé, 40è minute). C’est avec cette confortable avance de trois buts, que les protégés du sélectionneur national, Jonas Komla iront à la pause.

Dès lors, il n y avait plus de suspense dans cette confrontation entre des champions d’Afrique tactiquement et techniquement supérieurs et des Palancas negras cadets qui n’avaient que leur volonté pour résister à l’adversaire. Ainsi, malgré la sortie sur blessure du capitaine Mohamed Camara, une fois encore rayonnant dans l’entre jeu, rien de grave n’arrivera à la sélection malienne, en deuxième période. Les protégés de Jonas Komla vont même marquer trois nouveaux en deuxième période, portant ainsi le score à 6-0. Lassana N’Diaye ira de son doublé (72è min), tout comme Hadji Dramé qui profitera d’un cafouillage dans la surface adverse pour marquer son troisième but de la CAN (le jeune canonnier a inscrit son premier but contre le Niger, lors de la deuxième journée). Le sixième but sera l’œuvre d’Ibrahim Kané, bien décalé par l’intenable Lassana N’Diaye et qui expédiera le ballon au fond des filets (82è min, 6-0).

L’attaquant malien a été désigné Homme du match par la commission technique de la CAF. Le but inscrit quelques minutes plus tard, par Melono M. Dala ne sera qu’anecdotique (85è min, 6-1). Les Aiglonnets se qualifient ainsi pour les demi-finales et réalisent au passage le plus gros score de cette CAN des cadets, Gabon 2017. En demi-finale prévue mercredi, les champions d’Afrique en titre se frotteront à la Guinée qui a terminé deuxième de la poule A, derrière le Ghana. Ce sera un remake de la demi-finale de la précédente édition de la CAN qui avait tourné à l’avantage du Mali (victoire 2-1). L’autre affiche du dernier carré mettra aux prises le Ghana et le Niger. Les Menas cadets (surnom de la sélection nigérienne, ndlr) se sont classés deuxièmes du groupe B, grâce à leur succès 1-0 devant la Tanzanie. Dans notre édition de demain, nous reviendrons plus en détail sur la brillante qualification des Aiglonnets enfin retrouvés et qui essuient ainsi les larmes des Aigles et des Aiglons tombés dès le premier tour de leur CAN respective.

Souleymane B. TOUNKARA

You are here: Home News CAN U17, Mali-Angola 6-1 : LES AIGLONNETS SANS FORCER