Koulikoro : LE MINISTRE DE L’EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS VISITE TROIS CHANTIERS

Traduire en actes concrets la vision du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita en terme de désenclavement intérieur et extérieur du Mali, tel est le combat quotidien du ministre de l’Equipement et des Transports, Mme Traoré Seynabou Diop.

Elle s’est rendue, jeudi dernier, dans la région de Koulikoro pour constater de visu l’évolution de trois chantiers d’infrastructures routières. Il s’agit de la route Bamako-Koulikoro, du pont de Kayo sur le fleuve Niger à partir de Koulikoro et de la voie reliant Koulikoro à la route de Ségou à partir de la localité de Zantiguila. Longue de 45 Km, la route Bamako-Koulikoro dont la construction a débuté en 2015, est financée à hauteur de 90,55 % par le budget national et 9,45 % par la BOAD. Son coût global est de 46 260 321 000 F CFA. Pour cette première étape, le ministre et sa délégation ont été accueillis aux environs de 9h 10 par le gouverneur de la 2e région El-Hadj Sékou Coulibaly. Mme Traoré Seynabou Diop qui portait de baskets, képi et lunette de soleil, était venue apprécier la qualité des travaux. Tout long de la route, elle a constaté la progression des travaux qui sont exécutés par l’entreprise SOGEA SATOM. Elle a exhorté les travaileurs à redoubler d’efforts afin de combler le retard.


Au niveau du pont de Kayo, les travaux qui sont effectués par le groupement d’entreprise COVEC-Mali, connaissent une avancée significative. Sur les 21 poutres qui doivent supporter l’infrastructure, 19 sont déjà posées. Le processus des trois aussi a également commencé. Deux portiques seront placés des deux rives du fleuve afin de pouvoir accélérer les travaux. Le chef de chantier, Issa Mamadou Traoré, a promis de tout mettre en œuvre pour que les travaux soient terminés dans le délai contractuel. «Le président de la République a souhaité que l’ouvrage se réalise au bout de 24 mois au lieu du délai règlementaire de 30 mois. Nous allons tout faire pour satisfaire ces vœux», a-t-il dit. Après avoir fait le tour du chantier, le ministre de l’Equipement et des Transports a attribué une note de 8 sur 10 à l’entreprise COVEC-Mali. La dernière étape de la visite ministérielle a concerné la route qui rallie le pont de Kayo à la route de Ségou à partir de la localité de Zantiguila. Longue de 27 km, elle permettra de quitter directement Koulikoro pour Ségou sans passer par Bamako.


Le ministre de l’Equipement et des Transports s’est dit satisfait de l’avancement des travaux sur les trois chantiers visités. Mme Traoré Seynabou Diop a demandé aux entreprises d’exécution et de contrôle de tout mettre en œuvre pour que les travaux soient exécutés avec la qualité requise dans le respect des délais contractuels. Elle a également lancé un appel aux occupants de libérer les emprises des routes qui sont en chantier. Ces derniers ont d’ailleurs été dédommagés avant le démarrage des travaux.


L. ALMOULOUD

You are here: Home News Koulikoro : LE MINISTRE DE L’EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS VISITE TROIS CHANTIERS