CAN U17 : LES AIGLONNETS FONT HONNEUR A LEUR STATUT

La sélection nationale cadette s’est qualifiée hier pour la phase finale de la CAN en battant 2-1 l’Ethiopie à Addis-Abeba grâce à deux réalisations de Sibiri Keïta et Mohamed Keïta. 

Déjà, au match aller à Bamako, les champions d’Afrique en titre avaient gagné 2-0.
La sélection nationale cadette défendra donc son titre l’année prochaine à Madagascar. Hier, le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers ont validé leur ticket pour la phase finale en battant 2-1 l’Ethiopie à Addis-Abeba. Sibiri Keïta a tracé la voie du succès des Aiglonnets en frappant dès la 4è minute de jeu, avant de passer le relais à Mohamed Keïta qui inscrira le deuxième but malien (90è min+1, mais auparavant, les Ethiopiens avaient égalisé à la 72è minute). Piqués au vif par le but matinal de Sibiri Keïta, les locaux donneront tout ce qu’ils ont dans les trippes pour refaire leur retard avant la pause mais les champions d’Afrique en titre ne l’entendront pas de cette oreille. Bien qu’évoluant dans un stade acquis à 95% à la cause des locaux, les protégés du coach Jonas Komla ne trembleront pas, ils se battront jusqu’au bout pour préserver leur avance au tableau d’affichage, synonyme de qualification pour la grande messe du football continental des cadets prévue l’année prochaine sur la grande Île.

Il faut dire que les cadets maliens ont fait plus de la moitié du chemin dès la manche aller en s’imposant 2-0 au stade Modibo Keïta (buts de Hadj Dramé sur penalty et Djémoussa Koné). Avec une telle avance et face à une sélection malienne bien rodée et sûre d’elle-même, la mission était impossible pour les Ethiopiens. Au stade Modibo Keïta, les Walyas (surnom de la sélection éthiopienne) ont certes réussi à faire échec aux Aiglonnets pendant plus de 70 minutes. Mais malgré le bon football pratiqué par les visiteurs, le capitaine Mohamed Camara et ses protégés ont su se montrer patients et leur patience a été récompensée dans le dernier quart d’heure avec les deux buts inscrits par le canonnier, Hadj Dramé et Djémoussa Koné. Hier à Addis-Abeba, les champions d’Afrique ont remis ça et prouvé à ceux qui en doutaient encore, que leur succès à Bamako n’était pas le fruit du hasard et qu’il faudra compter avec eux pour le grand rendez-vous de Madagascar. Les Walyas qui ont réussi l’exploit d’écarter l’Egypte au deuxième tour, pensaient pouvoir refaire le même coup contre le Mali, mais la barre était trop haute cette fois.

Les Aiglonnets ont fait respecter la logique comme ils l’avaient déjà fait contre le Tchad, surclassé 9-0 à domicile au tour précédent (la sélection tchadienne a ensuite déclaré forfait pour le match retour qui était prévu à Bamako). Cette qualification de la sélection nationale cadette pour la phase finale de Madagascar 2017 intervient après celles des sélections nationales sénior et junior. Les Aigles se sont qualifiés pour la CAN, Gabon 2017 en terminant premiers de leur groupe, devant le Bénin, le Soudan du Sud et la Guinée Equatoriale, alors que les Aiglons ont validé leur ticket pour Zambie 2017 en écartant le Burkina Faso. S’ajoutent à la liste, les Aigles Dames qui ont été éliminées sur le terrain par la Guinée Equatoriale puis repêchées par la Confédération africaine de football (CAF), suite à la disqualification de la sélection équato-guinéenne. Les tickets des trois CAN en poche (Gabon, Zambie et Madagascar 2017), les regards sont désormais tournés vers les éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018 dont le coup d’envoi sera donné ce week-end.

Les Aigles sont logés dans le même groupe que la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Gabon et le capitaine Yacouba Sylla et ses coéquipiers feront leur entrée en lice contre les Eléphants, ce samedi à Bouaké. Notre pays n’a jamais réussi à se qualifier à une phase finale du Mondial et tous les supporters maliens rêvent de voir les Aigles, version Alain Giresse vaincre le signe indien en décrochant le précieux sésame devant la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Gabon. En effet, seuls les premiers de chaque groupe se qualifient pour le Mondial et il faut obligatoirement terminer en tête du classement pour prétendre à la qualification. Un grand défi en perspective pour la sélection nationale !


S. B. TOUNKARA

You are here: Home News CAN U17 : LES AIGLONNETS FONT HONNEUR A LEUR STATUT