Basket-ball, Coupe du Mali : LE STADE MALIEN TERMINE LA SAISON EN BEAUTE

Les Stadistes ont remporté les deux trophées de Dame coupe, samedi face, respectivement à l’AS Police Messieurs (66-64) et à Atar club Dames (69-64)

Les finales de la Coupe du Mali de basket-ball se sont disputées samedi au Palais des sports de l’ACI 2000. Les deux finales étaient présidées par le Premier ministre Modibo Keïta en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo et du président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Me Jean Claude Sidibé. Les deux trophées ont été remportés par le Stade malien qui a dominé Atar club de Kidal en Dames et l’AS Police en Messieurs. Chez Dames, les Stadistes se sont imposées 69-64 face aux vice-championnes du Mali, alors que l’équipe masculine l’a remporté sur le fil 66-64 devant les Policiers. Le Stade malien réalise ainsi le doublé et termine la saison en toute beauté. On note que les Dames du Stade n’avaient plus brandi le prestigieux trophée depuis 1996, soit 20 ans de disette. C’est la 8è fois, en 37 éditions, que l’équipe féminine du Stade malien remporte Dame coupe. Chez les Messieurs, les Blancs ont porté leur nombre de trophées à 22 en 46 éditions. Il faut dire que la victoire du Stade malien Dames n’a surpris personne. Au contraire, elle était attendue par tous les supporters, surtout après le parcours réalisé cette saison par cette équipe qui a battu successivement le Djoliba et l’AS Police en quart et en demi-finale. Même si elles n’ont pas été impressionnantes contre Atar club, les Stadistes peuvent se targuer d’avoir réalisé une bonne saison 2015-2016 couronnée par ce 8è sacre (le record est détenu par le Djoliba qui a remporté le trophée à 24 reprises). Dans cette finale contre Atar club, le Stade malien a maîtrisé le sujet de bout en bout et n’a laissé aucun doute sur sa suprématie. Les Kidaloises étaient au grand complet et ont joué totalement décomplexées mais il en fallait plus pour espérer stopper les protégées du coach Amadou Bamba. A aucun moment les joueuses de la 8è Région n’ont réussi à prendre la mesure de leurs adversaires, à fortiori, prouvé qu’elles pouvaient remporter le trophée de Dame coupe. Safiatou Mariko et ses coéquipières ont affiché leurs ambitions d’entrée de jeu en imposant un rythme infernal à la partie et en multipliant les points dans les shoots à distance (20-14 au premier quart temps). Au deuxième quart temps, le Stade malien fera encore la course en tête (40-23), avant de prendre le large dans le troisième quart temps (56-37). Dans le dernier «money time», les Kidaloises sortiront la tête de l’eau, mais il était déjà trop tard pour refaire leur retard. Au finish, elles s’inclineront 69-64, soit 5 points de différence. Auparavant l’honneur était revenu aux hommes d’ouvrir le bal. Comme indiqué plus haut, cette confrontation a tourné à l’avantage des Blancs vainqueurs sur le fil, 66-64. Les deux protagonistes de cette finale masculine rêvaient chacun de remporter cette 46è édition de la Coupe du Mali. D’une part le Stade malien voulait ce trophée pour sauver sa saison et prendre sa revanche sur les Policiers qui l’ont privé de la couronne l’année dernière et de l’autre, l’AS Police ambitionnait de réaliser le doublé coupe-championnat. L’enjeu de la rencontre était important de part et d’autre et la finale a tenu toutes ses promesses. Le premier quart temps a été remporté par le Stade malien (19-13) mais à la pause, les deux équipes étaient à égalité (34-34). Au retour des vestiaires, les Policiers vont revenir dans le match et prendre l’avantage à la fin du troisième quart temps (48-50). Mais contre toute attente, l’équipe va déjouer dans le dernier quart temps, permettant ainsi aux Stadistes de refaire leur retard au tableau d’affichage avant de s’imposer sur le fil 66-64. Le Premier ministre, Modibo Keïta a apprécié le spectacle produit par les quatre finalistes. « On a assisté à de belles finales. Chaque année, je constate que notre basket-ball progresse, que les entraîneurs deviennent plus techniques et que les arbitres se montrent de plus en plus attentifs. Je rend hommage à la Fédération malienne de basket-ball, au département des sports et au Comité national olympique et sportif pour leur travail », soulignera le chef du Gouvernement. Le spectacle auquel nous avons assisté a été captivant et les deux rencontres se sont déroulées dans une atmosphère conviviale et chacune des quatre équipes a manifesté des passions sportives. Les deux rencontres ont été âprement disputés. Le vrai gagnant de ces finales a été la jeunesse malienne, de Kayes à Kidal», ajoutera le Premier ministre qui espère que la prestation des quatre finalistes inspirera la sélection nationale féminine U18 dans la perspective de l’Afrobasket de la catégorie (26 août au 3 septembre en Egypte). «Je vous exhorte à vous surpasser pour nous ramener une nouvelle fois le titre continental afin que le drapeau malien flotte encore sur le toit du continent. Le gouvernement mettra tout à votre disposition pour la réussite de cette mission», dira Modibo Keïta. Les deux équipes vainqueurs de Dame coupe ont reçu chacun un chèque géant d’une valeur de 500.000F cfa. Les deux chèques ont été offerts par Orange-Mali, sponsor officiel de la fédération. D. COULIBALY

CAN U17 : LE NIGERIA ET L’ALGÉRIE AU TAPIS

Déjà hors-course pour les CAN seniors et U20, le Nigeria ne participera à aucune compétition continentale l’an prochain. En effet, à la surprise générale, le champion du monde des cadets a été éliminé par le Niger au 2è tour des éliminatoires de la CAN de la catégorie (3-1) ! Trop confiants après leur court succès de l’aller (1-0), les Golden Eaglets ont concédé l’ouverture du score à Sidibé Assoumanu (36è). Si Usman Musa Babalolo a égalise juste avant la pause, Mamane Bello a remis le Niger en tête en transformant un penalty (48è), avant qu’Issaka Magaji n’inscrive le but de la qualification de son pays. L’Algérie manquera elle aussi les CAN U20 et U17. Après le 0-0 de l’aller, les Fennecs cadets se sont inclinés (0-1) au Gabon au retour sur un penalty de Fahd Nzengue (20è). Pas de souci en revanche pour la Côte d’Ivoire. Auteurs d’un bon match nul (1-1) à l’extérieur à l’aller, les Eléphanteaux ont dominé le Bénin (3-1).Petite surprise également pour les Comores qui se sont brillamment qualifiées pour le dernier tour en confirmant le succès de l’aller face au Mozambique, cette fois écarté 3-0 grâce à Phayiz Charaf (12è), Nadjim Soudjay (57è) et Rakibou Ali (90è+4).

You are here: Home News Basket-ball, Coupe du Mali : LE STADE MALIEN TERMINE LA SAISON EN BEAUTE