Forum des femmes de la diaspora : LE SOUTIEN DU CHEF DE L’ETAT

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a reçu lundi après-midi dans la salle des banquets du palais de Koulouba, les participants au Forum des femmes de la diaspora.

C’était en présence du Premier ministre, Modibo Keita, des membres du cabinet présidentiel, du président du Haut conseil des maliens de l’extérieur, Habib Sylla et d’une centaine de femmes venues de 25 pays de tous les continents du monde, pour prendre part à cette importante rencontre.
L’objectif de ce forum était d’échanger sur les pistes menant à une meilleure participation des femmes de la diaspora au développement du pays et au processus de paix. Ce forum, premier du genre, était organisé par le Haut conseil des maliens de l’extérieur en collaboration avec le ministère des Maliens de l’Extérieur, sous le haut parrainage de Mme Keita Aminata Maïga, l’épouse du chef de l’Etat.
Au cours des travaux qui ont duré du jeudi du 28 au samedi 30 juillet, étaient placés sous le thème général : « la promotion du genre et l’autonomisation économique de la femme migrante ». Les participants ont planché, dans différents panels, sur les thèmes : « la problématique genre et migration », « la relance économique, le rôle des femmes migrantes », « le processus de réconciliation, quel rôle pour la femme de la diaspora ». A l’issue de ces panels, les délégués ont formulé des recommandations à l’intention du gouvernement.
Le président de la République a salué la bonne tenue de la rencontre des femmes de la diaspora et s’est félicité du bon comportement des Maliens de l’extérieur dans les pays d’accueil. Ibrahim Boubacar Keita a rappelé qu’il relèvera immédiatement de ses fonctions tout ambassadeur du Mali qui ne s’occuperait pas efficacement de nos compatriotes vivant de sa juridiction diplomatique.
Le chef de l’Etat a salué également l’engagement des femmes dans le combat quotidien pour le développement du pays. « Quand le Mali va mal, vous ne dormez pas », a-t-il apprécié, citant l’exemple du gouverneur du District de Bamako, Ami Kane. « Bravo, Mme le gouverneur ! Il a fallu une femme au poste de gouverneur pour rendre Bamako assainie et propre. Bamako ne doit plus être une ville sale », s’est félicité le président Ibrahim Boubacar Keita.

You are here: Home News Forum des femmes de la diaspora : LE SOUTIEN DU CHEF DE L’ETAT