Sommet de l’UA à Kigali : CAMPAGNE DIPLOMATIQUE POUR PARLER DU MALI

En marge du 27ème sommet des chefs de l’Etat et de gouvernements de l’UA, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a multiplié les contacts bilatéraux. C’est ainsi qu’il a eu des entretiens avec plusieurs chefs d’Etat du continent. Une véritable campagne diplomatique qui vise, explique-t-on dans son entourage, à porter la voix du Mali dans le concert des Nations africaines et de mobiliser le continent pour un retour rapide de la stabilité.

Le président Keita a rencontré le chef de l’Etat tchadien Idriss Deby Itno, qui assure présentement la présidence en exercice de l’UA. Les deux personnalités ont échangé sur les sujets d’intérêt commun et sur les questions liées au développement du continent. Idriss Déby Itno connaît bien le Mali où ses troupes sont engagées dans la lutte contre le terrorisme depuis 2013. Les soldats tchadiens étaient d’abord aux côtés de l’armée française et de l’armée malienne pour la reconquête du Nord. Ensuite, les troupes tchadiennes sont présentes dans le cadre de la MINUSMA pour la stabilisation de notre pays.

Ibrahim Boubacar Kéïta a rappelé que le président tchadien, Idriss Déby Itno, est un ami et un frère qui a soutenu le Mali en des moments difficiles. « Nous sommes en phase sur les sujets qui préoccupent l’Afrique », s’est félicité de chef de d’Etat pour qui l’actuel président en exercice de l’UA insufflera une nouvelle dynamique à la marche du continent.
Ibrahim Boubacar Kéïta s’est également entretenu avec le président namibien, Dr Hage Geingob, avec lequel les échanges ont porté sur le raffermissement de la coopération entre Bamako et Windhoek. Les liens entre les deux pays se sont resserrés ces dernières années avec les visites des chefs d’Etat.
Le président Hage Geindob a indiqué avoir dépêché récemment son ministre en charge de l’élevage au Mali pour un partage d’expérience entre les deux pays en matière de vaccination du cheptel.
Le chef de l’Etat a aussi rencontré le président rwandais, Paul Kagamé. Si rien n’a filtré de l’entretien avec l’hôte du sommet, la rencontre avec le président égyptien, Abdel-Fattah al-Sissi, a porté sur des préoccupations communes de l’Egypte et du Mali
Envoyés spéciaux
B.C
N.S

You are here: Home News Sommet de l’UA à Kigali : CAMPAGNE DIPLOMATIQUE POUR PARLER DU MALI