Lutte contre le terrorisme : LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN APPUIE DOUBLEMENT LE SECTEUR DE LA SÉCURITÉ AU MALI

Le soutien des Etats Unis portera sur la mise en place d’unités d’intervention directe et sur l’amélioration de la gouvernance du secteur de la sécurité

A la suite des attaques terroristes survenues à Bamako au cours de l’année 2015, le gouvernement américain a travaillé en étroite collaboration avec celui du Mali afin d’identifier les domaines dans lesquels les Etats-Unis pourraient accentuer leur appui en matière de sécurité et aider les forces de sécurité maliennes à renforcer leurs capacités d’intervention en situation de crise. Cette volonté vient de connaître un début de matérialisation à travers la signature de deux protocoles d’entente – dont les montants ne sont pas spécifiés – entre les deux gouvernements. L’événement –s’est tenu le mercredi dernier dans la salle de conférences du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine.

Présidée par le chef du département, Abdoulaye Diop, la sobre, mais significative cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel-major Salif Traoré, de l’ambassadeur des Etats Unis au Mali, Paul A. Folmsbee, du chef d’état-major particulier du président de la République, le général Oumar Dao, du Secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le général Mamadou Lamine Ballo et de nombreux invités civils et militaires.

Le premier protocole est une lettre d’entente portant sur le Programme de développement d’équipes d’intervention de la Gendarmerie nationale (PIGN). L’accord vise à doter notre pays d’une entité d’intervention immédiate de la Gendarmerie nationale. Celle-ci sera en mesure de rapidement évaluer, gérer et contrôler un acte terroriste par l’entremise de trois équipes de 24 agents (soit 72 personnes au total) entièrement équipées et tactiquement qualifiés avec une capacité de soutien logistique. La formation s’étendra sur une période de 2 à 5 ans.

UNE RÉPONSE EFFICACE À LA MENACE. Le deuxième protocole d’entente est, quant à lui, relatif à l’initiative pour la gouvernance du secteur de la sécurité. Il vise à la mise en place d’un mécanisme permettant de développer une doctrine stratégique, opérationnelle et tactique dans une approche interministérielle. Par ce protocole, les Etats Unis formalisent la formation de 12 cadres supérieurs des ministères chargés de la Défense, des Affaires étrangères, de la Sécurité, des Finances et de la Justice à un programme de master en « Lutte antiterroriste – Stratégie et Politique » à l’Académie de la marine américaine. Ces cadres seront ultérieurement absorbés dans la structure interministérielle qui supervise la politique de sécurité en tant qu’atelier permanent.

Juste après la séquence des signatures, l’ambassadeur des Etats Unis au Mali réitéré l’engagement continu de son pays pour assurer la formation des forces de défense et de sécurité maliennes. « La création de ce programme de l’équipe d’intervention rapide et la formation des futurs dirigeants maliens de la sécurité démontrent un engagement solide et durable entre nos deux peuples pour améliorer la gouvernance du secteur de la sécurité », a indiqué Paul A. Folmsbee.

Parlant du premier protocole d’entente, le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine a assuré que « la mise en œuvre de cette lettre d’entente permettra de fournir à notre pays l’assistance en formation et d’effectuer une liaison permanente avec les services d’intervention de crise du gouvernement du Mali à un moment où notre pays est plus que jamais résolu à apporter une réponse efficace à la menace terroriste ».

S’agissant du deuxième document, Abdoulaye Diop a souligné que celui-ci répond aux instructions fermes du Premier ministre Modibo Kéïta de renforcer le capital humain pour la gestion stratégique interministérielle par le biais d’un atelier permanent. « Il traduit ainsi la mise en œuvre de la feuille de route du Plan d’action national conjoint dans le but de soutenir les objectifs courants de l’ initiative du président Barack Obama lancée lors du Sommet des dirigeants d’Afrique et des Etats-Unis en août 2014 à Washington », a rappelé le ministre Diop.

M. SIDIBÉ  
 

You are here: Home News Lutte contre le terrorisme : LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN APPUIE DOUBLEMENT LE SECTEUR DE LA SÉCURITÉ AU MALI