Commémoration du 26 Mars : LE CHEF DE L’ÉTAT APPELLE LA JEUNESSE À S’INSPIRER DU COMBAT DES MARTYRS

Depuis la révolution de mars 1991, le peuple souverain du Mali a décidé de célébrer la mémoire des Martyrs, chaque année le 26 mars. Cette date consacre l’avènement de la démocratie dans notre pays, à l’issue d’un soulèvement populaire contre le parti unique qui dirigeait le Mali avant mars 1991.

 De nombreuses personnes ont perdu la vie lors des journées insurrectionnelles qui ont abouti à la chute du régime de Moussa Traoré et à l’instauration de la démocratie et du multipartisme intégral.

Amadou Toumani Touré, le chef des militaires qui ont renversé Moussa Traoré le 26 mars 1991, a dirigé une période de transition marquée notamment par la Conférence nationale, avant de rendre le pouvoir, le 8 juin 1992, à Alpha Oumar Konaré, le premier président démocratiquement élu dans notre pays.
C’est à l’occasion de la journée commémorative du sacrifice des hommes et femmes qui ont donné leur vie pour l’avènement de la démocratie, que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a procédé, samedi, au dépôt de la gerbe de fleurs au monument des Martyrs, situé l’entrée du pont du même nom.
La cérémonie a eu lieu en présence du Premier ministre, Modibo Kéïta, des membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République, des ambassadeurs et des représentants de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM). En s’acquittant de cette tradition, le chef de l’Etat a rappelé que le 26 Mars est un jour mémorable à tous égards pour notre peuple. « Un jour fondateur, qui éveille le souvenir de ceux et de celles par qui ce jour est. C’est ce sacrifice pour lequel nous nous battons aujourd’hui pour qu’ils ne soient pas partis en vain. Car ils ont espéré un Mali fraternel, pacifié et qui retrouve ses limites historiques, en paix et magnifié dans le concert des Nations », a souligné Ibrahim Boubacar Kéïta.
Le chef de l’Etat a assuré que c’est ce Mali qu’il s’est engagé à bâtir au quotidien. « Ce souvenir pour nous, doit être le ciment qui nous unit. Il est donc important que chacun pense à cela », a exhorté le président de la République avant de lancer un appel pressant à la jeune génération.
Ibrahim Boubacar Kéïta a demandé aux jeunes de s’inspirer de la plus belle manière de ce que fut le combat de ceux et de celles, qui sont partis. Pour le chef de l’Etat, les martyrs du 26 Mars ont espéré le meilleur pour le Mali. « Cette espérance doit servir de boussole pour les jeunes générations. Car là où ils se trouvent, les martyrs souhaitent que les jeunes se battent pour être meilleurs, pour permettre au Mali d’avoir une présence remarquée dans le monde. Et, non pas se contenter d’une présence médiocre, ou occupée une place mendiée. Ils souhaitent une présence sous-tendue par une forte conviction et une compétence avérée ».
 
A. O. DIALLO
 
You are here: Home News Commémoration du 26 Mars : LE CHEF DE L’ÉTAT APPELLE LA JEUNESSE À S’INSPIRER DU COMBAT DES MARTYRS