Visite de Manuel Valls au Mali : LA FRANCE POURSUIVRA SON ENGAGEMENT AU MALI

valls aff

Le Premier ministre français, Manuel Valls a effectué une visite de 48 heures dans notre pays en fin de semaine dernière (voir L’Essor du vendredi). Arrivé, jeudi soir à Bamako, il a été accueilli à sa descente d’avion par le chef du gouvernement Modibo Keita avant d’être reçu par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Au cours de cette audience, il a élevé à la dignité de Grand officier de l’Ordre national du Mali.

 Le chef du gouvernement français était accompagné d’une forte délégation comprenant notamment le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.
Le lendemain, vendredi, Manuel Valls s’est rendu à Gao où est basé un contingent de l’opération militaire française Barkhane. Il était accompagné dans cette visite par le ministre de la Défense et de Anciens Combattants Tiéman Hubert Coulibaly. Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian et l’ambassadeur de France au Mali Gilles Huberson, étaient également de la visite.
Arrivé à Gao dans la matinée, Manuel Valls s’est aussitôt rendu dans la base de l’armée française. Après le cérémonial de la revue des troupes, il s’est adressé aux soldats en leur expliquant qu’il était venu les soutenir dans le combat contre le terrorisme dans cette partie du Mali en proie aux attaques et attentats depuis la reconquête qui a permis d’en chasser les groupes armés et leurs alliés terroristes. « Nous sommes en guerre contre un ennemi global. C’est une guerre à mener dans la durée. Ça peut prendre des années. Ça peut être même l’affaire d’une génération », a lancé le Premier ministre français qui a longuement insisté sur le combat contre la menace terroriste. Malgré les rigueurs et les aléas du climat, la France apportera toute son assistance au Mali et les soldats de la force Barkhane joueront toute leur partition dans cette lutte implacable.
Manuel Valls a estimé que ce combat sans merci contre les forces du mal dans notre pays est indispensable pour la suite du processus de paix, constamment menacé par les actes de sabotage par les terroristes et leurs alliés. Pour lui, il n’est nullement question de négocier avec les parties non signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation. A ce propos, il a cité des groupes terroristes dirigés par Moktar Belmoktar et Iyad Ag Ghali. Le Premier ministre français a estimé aussi que les actes de sabotage ne réussiront pas à compromettre la tenue du sommet France-Afrique en 2017.
Après son adresse aux troupes françaises, Manuel Valls a rencontré à huis clos les autorités régionales : le gouverneur de Gao Seydou Traoré, celui de Kidal le colonel-major Adama Kamissoko, le président du Conseil régional Mohamed Ould Idriss, le maire de la commune urbaine Sadou Harouna Diallo.
De retour de Gao, le Premier ministre français a rencontré, vendredi dans l’après-midi, les responsables de l’EUTM et de la MINUSMA dans leurs QG respectifs à Koulikoro et Bamako. Dans une brève publication sur les réseaux sociaux, la MINUSMA indique que « les échanges ont porté sur le processus de paix, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, ainsi que la situation sécuritaire au Mali ».
Toujours vendredi dans la soirée, le Premier ministre Modibo Keita a offert un dîner à son homologue français Manuel Valls et sa délégation au palais de Koulouba. A cette occasion, Modibo Keita a exprimé la reconnaissance du Mali à la France pour ses actions dans notre pays dans le cadre de la sécurisation et du processus de paix.
Pour sa part, le chef du gouvernement français a réitéré la volonté de  Paris à poursuivre son engagement au Mali. Il s’est réjoui du développement des relations commerciales entre nos deux pays en précisant que les parts du marché des entreprises françaises se sont considérablement augmentées au Mali. Le volume des affaires réalisées par les sociétés françaises au Mali a ainsi atteint l’année dernière, 500 millions d’euros, soit environ 325 milliards de Fcfa.
Manuel Valls a décoré le Premier ministre Modibo Keïta et plusieurs membres du gouvernement.

A.    DIARRA avec M.B CISSE
Amap-Gao

 

You are here: Home News Visite de Manuel Valls au Mali : LA FRANCE POURSUIVRA SON ENGAGEMENT AU MALI