Le Premier ministre français à Bamako : « La France et le Mali luttent ensemble contre le terrorisme »

Visite Valls

Le Premier ministre français, Manuel Valls, a entamé hier soir une visite de deux jours dans notre pays au cours de laquelle il sera question essentiellement de défense, de sécurité et de développement économique. C’est à 19h 35 que l’avion du chef du gouvernement français s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international Modibo Kéita de Senou. Il a été accueilli par son homologue Modibo Kéita en présence d’autres membres du gouvernement.

Après le cérémonial d’accueil, les deux chefs de gouvernement sont montés au palais présidentiel de Koulouba où les attendait le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Le Premier ministre français est accompagné d’une forte délégation comprenant notamment le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.
A l’issue d’une demi-heure d’entretien, le chef de l’Etat a élevé Manuel Valls à la dignité de Grand officier de l’Ordre national du Mali. L’audience entre le président Keita et le Premier ministre français s’est déroulée en présence du chef du gouvernement Modibo Keita, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine Abdoulaye Diop et du ministre de la Défense et des Anciens combattants Tiéman Hubert Coulibaly. Côté français, Manuel Valls avait à ses côtés son ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et l’ambassadeur de France au Mali Gilles Huberson.
Dans une déclaration à la presse après son entretien avec le chef de l’Etat, le Premier ministre français a indiqué que la France a la volonté de poursuivre son engagement dans la lutte contre le terrorisme au Mali. « La lutte contre le terrorisme, contre la violence, c’est un combat commun que nous menons avec le Mali depuis trois ans. Il y a un résultat qu’il faut saluer car la démocratie est aujourd’hui de nouveau au Mali et la réconciliation est en marche. C’est cela qui me paraît important. Mais nous devons faire le point de tout ce qui pourrait être amélioré pour gagner en efficacité contre ces groupes terroristes qui cherchent à frapper les valeurs communes que nous partageons avec le Mali », a-t-il déclaré. Sur la question relative au retour de l’armée malienne à Kidal, le Premier ministre français a répondu : «Le Mali est un pays pleinement souverain. Ses forces combattent courageusement le terrorisme. Elles ont notre soutien. On aura l’occasion d’évoquer ce sujet avec le président Kéita après avoir rencontré la communauté française ». Par rapport aux questions de développement, Manuel Valls a indiqué que le Mali est sur le bon chemin.
Aujourd’hui, le Premier ministre français se rend à Gao en principe en compagnie du ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly. Il rencontrera les troupes françaises basées dans la cité des Askia et s’entretiendra sur situation sécuritaire par le commandant de l’opération Barkhane, le général Brethous qui lui présentera aussi la composante des forces terrestres. Manuel Valls prononcera ensuite un discours devant les troupes françaises.
De retour à Bamako cet après-midi, le Premier ministre français aura un entretien avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, Mahamat Saleh Annadif au quartier général de la MINUSMA. Manuel Valls rencontrera également le commandant l’EUTM, le général Werner Albel. C’est demain matin que le chef du gouvernement français quittera notre pays à destination du Burkina Faso.

M. KEITA

 

You are here: Home News Le Premier ministre français à Bamako : « La France et le Mali luttent ensemble contre le terrorisme »