Attaque de l’hôtel Radisson : CEREMONIE A LA MEMOIRE DES VICTIMES RUSSES

Photo hommage aux victimes russesLe président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et l’ambassadeur de la Fédération de Russie, Alexei Doulian, ont déposé un gerbe de fleurs, vendredi, à l’entrée de l’hôtel Radisson à la mémoire des 6 ressortissants russes qui ont perdu la vie lors de l’attaque du 20 novembre.


Les parents des victimes, les membres du gouvernement, le 5è adjoint au maire de la Commune IV, Issa Sidibé, ainsi que des amis de la communauté russe au Mali ont participé à la cérémonie.
L’ambassadeur Alexei Doulian a estimé que les auteurs de la mort des ses concitoyens avaient tenté de « semer le trouble, la panique, le désarroi parmi nous la communauté internationale résidant ici, partout dans le monde… ». Mais, a-t-il assuré, « ils n’y parviendront pas. J’en suis certain ».
Cet attentat terroriste, a-t-il ajouté, « doit nous appeler à plus de vigilance, plus de courage, plus de sang-froid et de détermination contre le fléau mondial qu’est devenu le terrorisme ».
Le diplomate a aussi remercié les Maliens qui envoient des messages de condoléances à l’ambassade pour témoigner leur sympathie. Pour lui, l’attaque contre l’hôtel Radisson est une occasion « pour que nous soyons tous unis, cohérents dans ce combat contre les forces du mal ».
L’ambassadeur russe a remercié le président Ibrahim Boubacar Keita pour s’être déplacé personnellement afin de rendre hommage à la mémoire de ses compatriotes disparus. Pour lui, ce geste une marque de solidarité, de compassion et de considération pour les relations entre nos deux pays.
Le chef de l’État a pris la parole pour présenter ses condoléances aux familles des victimes et au peuple russe avant de juger que « les auteurs de cet acte barbare n’ont pas de visage humain. Aucun être humain digne de ce nom ne peut commettre un tel acte. Ces sont des bêtes. Nous devons combattre ensemble le terrorisme ».
La porte-parole des parents des victimes a indiqué que ceux qui sont morts sous les balles des barbares sans savoir pourquoi, ont vécu l’atrocité ensemble. Elle a aussi rappelé aux uns et aux autres que le terrorisme n’a pas de couleur, de religion et de visage. La mort non plus.
A. DIARRA

You are here: Home News Attaque de l’hôtel Radisson : CEREMONIE A LA MEMOIRE DES VICTIMES RUSSES