Attaque terroriste à Bamako : LE MONDE ENTIER CONDAMNE

thumbnailLe Mali n’est pas seul dans sa lutte contre le terrorisme. Après l’attaque contre l’hôtel Radisson, les dirigeants du monde entier ont réagi pour exprimer leur compassion et leur solidarité avec notre pays.

 A commencer par le président français François Hollande qui a rapidement assuré le Mali de la solidarité et du soutien de la France. « Je viens d’avoir le président Ibrahim Boubacar Keita au téléphone. Nous sommes solidaires avec le Mali. Notre appui ne fera pas défaut avec les moyens qui sont les nôtres », a déclaré François Hollande dès l’annonce de l’attaque contre le Radisson. Le chef de l’Etat français a joint l’acte à la parole en décidant immédiatement de dépêcher une quarantaine d’éléments du célèbre Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) à Bamako pour épauler les forces de sécurité maliennes aux prises avec les assaillants dans les couloirs de l’hôtel. Pour parer au plus pressé, la France a fait intervenir ses forces spéciales basées à Ouagadougou et dont la participation a été décisive au dénouement des événements.
Le président tchadien Idriss Déby Itno était aussi parmi les premiers à réagir. Il était l’hôte du président Keita qui participait à N’Djamena au sommet du G5 Sahel consacré à la sécurité dans l’espace sahélien. « Notre soutien sous toutes ses forces est acquise à notre frère le président IBK et au peuple malien », a indiqué le chef de l’Etat tchadien. En plus du président Déby, les autres chefs d’Etat présents à N’Djamena, le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, le Nigérien Mahamadou Issoufou, le Burkinabé Michel Kafando, ont tous exprimé leur soutien au Mali.
Le président américain Barack Obama a lui aussi fait une déclaration pour condamner « l’acte barbare » des assaillants qui s’en sont pris aux clients de l’hôtel Radisson. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a dénoncé un « acte odieux » et assuré que la Nations unies continueront à apporter leur soutien au Mali dans le cadre de la MINUSMA dont des éléments ont assisté nos forces de sécurité au cours des opérations autour et dans l’hôtel attaqué.
La présidente de l’Union africaine Nkosazana Dlamini Zuma a « condamné fermement l’attaque terroriste de Bamako et exprimé sa pleine solidarité et son entier soutien au gouvernement et au peuple maliens ». Pour la présidente de l’UA, cette attaque terroriste est une « illustration supplémentaire de la menace croissante que posent le terrorisme et l’extrémisme en Afrique ».
La secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie Michäelle Jean a elle aussi fait part de sa condamnation ferme de l’acte terroriste perpétré contre le Mali et assuré que l’ensemble des pays francophones restent solidaires avec le peuple malien pour l’aider à faire face à ce défi. Cette attaque terroriste a d’autant plus touché la Francophonie que l’organisation a dû reporter le Forum francophone sur la diversité des expressions culturelles à l’ère du numérique qui devait se tenir dans notre capitale cette semaine. Cette grande rencontre devait être marquée par la remise au lauréat du « Prix des 5 continents de la francophonie » qui couronne un texte de fiction reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française.
B. TOURE

You are here: Home News Attaque terroriste à Bamako : LE MONDE ENTIER CONDAMNE