Mondial 2018, mondial 2018, Mali-Botswana 2-0 : LES AIGLES SANS PANACHE

Bakary SackoAprès la défaite de la manche aller au Botswana (2-1), le sélectionneur national, Alain Giresse a essuyé beaucoup de critiques notamment sur le choix des hommes. Hier, le technicien français a rectifié le tir en changeant plus de la moitié de l’effectif qui avait débuté à Francistown. On connaît le résultat : les Aigles se sont imposés 2-0 devant la sélection botswanaise, validant ainsi leur ticket pour la phase de poules de la prochaine Coupe du monde que la Russie abritera en 2018.

 

Certes, la manière souhaitée par les supporters n y était pas, mais l’essentiel c’était la qualification pour la phase de poules du Mondial et le Mali sera présent à ce grand rendez-vous du football continental.
Hier au stade du 26 Mars, Cheick Tidiane Diabaté a tracé la voie du succès du Mali en ouvrant le score dès la 10è minute, suite à un penalty que le canonnier a lui-même provoqué (1-0, 10è minute). Après avoir obligé le gardien des Zèbres à sortir le grand jeu pour repousser des deux poings un coup franc qui prenait la direction des buts, Bakary Sako double la mise pour les Aigles peu avant la demi-heure. Suite à une belle action collective enclenchée à l’entrée de la surface de réparation par Cheick Tidiane Diabaté et prolongée par Abdoulaye Diaby, le milieu offensif malien réalise un numéro dans la défense du Botswana, avant de fusiller le pauvre Dambe d’une frappe du gauche (2-0, 29è minute). A deux reprises, Sambou Yattabaré obtiendra la balle du 3-0, mais ne parvint pas à trouver le fond des filets des visiteurs. C’est donc sur le score de 2-0 pour le Mali que les deux sélections regagneront les vestiaires.
En deuxième période Cheick Tidiane Diabaté obtiendra la première occasion nette mais ne concrétise pas. Mais très vite la machine des Aigles se grippe et les Zèbres qui n’avaient plus rien à perdre, prennent du poils de la bête. Par deux fois, les visiteurs feront couler des sueurs froides dans le dos des supporters du stade du 26 Mars notamment par Kebatho Omaatla (reprise sur la transversale de Soumaïla Diakité, 47è min) et Nato Ofentse (frappe lointaine déviée en corner par le gardien des Aigles, 59è min). Il faudra attendre la fin de la partie pour voir la sélection nationale porter le danger dans la surface de réparation adverse avec ce tir de Modibo Maïga qui sera contré par un défenseur (83è min).
Battus 2-1 à l’aller à Francistown, les Aigles se qualifient donc pour la phase de poules de la Coupe du monde qui se déroulera dans deux ans en Russie. C’est dire que le sélectionneur national, Alain Giresse a tout le temps devant lui pour corriger les lacunes étalées par ses protégés et construire une équipe compétitive digne de ce nom. Cela est d’autant plus nécessaire que la phase de poules sera d’un niveau plus relevée et avec des adversaires sans doute plus coriaces et plus expérimentés que le Botswana.
S. B. TOUNKARA

You are here: Home News Mondial 2018, mondial 2018, Mali-Botswana 2-0 : LES AIGLES SANS PANACHE