Promotion de la femme : UN CENTRE DE FORMATION POUR LES JEUNES FILLES

FILLEIl est composé d’une salle pour la théorie et d’une autre équipée en matériels informatiques pour la pratique

Un centre de formation en informatique pour les jeunes filles vient d’ouvrir ses portes dans les locaux de la Maison de la femme et de l’enfant, rive droite. Le nouveau centre de formation, baptisé « Centre informatique Mme Attaher Jeannette Haïdara », a été inauguré, samedi, par la Première dame Mme Keita Aminata Maïga, présidente de l’Ong « AGIR ».
La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangaré Oumou Ba, de ses homologues de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Reconstruction citoyenne Mahamane Baby ; de l’Education nationale Kénékouo dit Barthélemy Togo et de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme N’Diagne Ramatoulaye Diallo. Ont également pris part à la cérémonie, l’ambassadeur de Chine au Mali, Mme Lu Huiying, la directrice de la Maison de la femme et de l’enfant rive droite, Mme Diourté Fatimata Dembélé et nombreux autres invités.
Ce centre de formation en informatique et en maintenance permettra d’offrir une formation technique et professionnelle aux jeunes filles déscolarisées ou non orientées au terme des études fondamentales. Il est composé d’une salle pour la théorie et d’une autre équipée en matériels informatiques pour la pratique. La durée de la formation est de six mois.
Mme Attaher Jeannette Haïdara, dont le nouveau centre de formation porte le nom, fut une militante de première heure pour l’émancipation de la femme africaine et particulièrement de la femme malienne. Elle est en née le 25 décembre 1924 et mourut le 15 mai 2008. Elle fut institutrice, membre de l’intersyndicale des femmes travailleuses du Soudan, présidente de la section « Djémanguélè » de Ségou, fondatrice du Comité national du Mali et de la Fondation femmes d’Afrique. Elle a activement milité dans les domaines politique et syndical et a été sur tous les chantiers du développement.  
Pour la directrice Mme Diourté Fatimata Dembélé, l’Ong AGIR apporte plus qu’un centre de formation à la Maison de la femme. « C’est l’expérience, le leadership, la sagesse et l’humilité d’une illustre dame que vous nous offrez comme leçon à apprendre », a-t-elle dit en faisant allusion au parcours exceptionnel de Mme Attaher Jeannette Haïdara. L’exemple de cette pionnière de l’émancipation de la femme, ajoutera la directrice, servira sans doute aux jeunes apprenantes du centre de formation. « Nous n’aurons pas honte de nos faiblesses, mais nous aurons honte de rester dans l’incompétence et la médiocrité », a-t-elle lancé, assurant qu’elle s’inspirera du parcours de Mme Attaher Jeannette Haïdara.
Mme Diourté Fatimata Dembélé ajoutera que ce centre de formation permettra à la Maison de la femme de remplir sa mission et de contribuer surtout à l’atteinte de ses objectifs.
Pour sa part, l’ambassadeur de Chine au Mali a souhaité que les jeunes filles, après leur formation dans ce centre, pourront jouer un rôle plus actif dans la société en suivant l’exemple de Mme Attaher Jeannette Haïdara qui fut, a-t-elle rappelé, une institutrice modèle et une pionnière pour la promotion des femmes. Mme Lu Huiying s’est dit convaincue que l’emploi des femmes est une ressource de nécessité pour un pays dans la construction comme dans la reconstruction.
La Première dame Mme Keita Aminata Maïga n’a pas tari d’éloges pour celle dont le centre de formation porte le nom. « Ce centre de formation va inciter les jeunes filles à suivre les pas de la battante que fut Mme Attaher Jeannette Haïdara », a souhaité l’épouse du président de la République qui a vivement remercié tous ceux qui ont participé à la réalisation de cette structure de formation.
La cérémonie a été marquée par des témoignages très poignants sur la vie de Mme Attaher Jeannette Haïdara de la part de sa famille, mais aussi de ses connaissances.
F.NAPHO

You are here: Home News Promotion de la femme : UN CENTRE DE FORMATION POUR LES JEUNES FILLES