Le président IBK rencontre les présidents des institutions : ÉCHANGES SUR LES QUESTIONS D’INTÉRÊT NATIONAL

IBK
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a reçu en audience vendredi après-midi les présidents des six institutions constitutionnelles de notre pays.

Etaient présents les présidents de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, de la Cour suprême Nouhoum Tapily, de la Cour constitutionnelle Mme Manassa Danioko, de la Haute cour de justice Abdramane Niang, du Haut conseil des collectivités Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, et du Conseil économique, social et culturel Boulkassoum Haïdara.
L’audience s’est déroulée en présence de la ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raki Talla ainsi que des collaborateurs du chef de l’Etat.
Selon un communiqué de la présidence de la République, rien n’a filtré de la rencontre mais nul doute qu’elle a porté sur les questions d’intérêt national de l’heure comme l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale. Le communiqué indique aussi que les échanges entre les hautes personnalités du pays ont certainement porté sur les missions de chaque institution dans la perspective d’une meilleure cohésion au service du peuple malien.
A sa sortie d’audience, le président de l’Assemblée nationale Issiaka Sidibé a révélé qu’il s’agissait « d’une prise de contact » entre le chef de l’Etat et les présidents des autres institutions de la République. Il a ajouté sans plus de détails qu’au cours des échanges, moult sujets d’importances capitales pour notre pays ont été abordés.
Après les responsables des institutions de la République, le chef de l’Etat a accordé une audience à Djimé Adoum, le secrétaire exécutif du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sècheresse au Sahel (CILSS). Ibrahim Boubacar Keita est le président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du CILSS depuis le 17è sommet de l’organisation sahélienne tenu dans notre capitale il y a 5 mois. Les dirigeants du CILSS étaient venus rendre compte au président en exercice des réalisations faites et celles en cours dans les 13 Etats membres. Au cours des échanges, il a été question de la volonté du CILSS de relever le défi de la transformation des systèmes de production de la sous-région et de la création des richesses et d’emplois.
Depuis le sommet de Bamako,  le gouvernement américain traite le CILSS sur un même pied que les autres organisations internationales. C’est ainsi que le CILSS a obtenu de ses partenaires techniques et financiers un accompagnement « approche programme » qui cadre avec son plan stratégique 2015-2019.

A. M. CISSE

You are here: Home News Le président IBK rencontre les présidents des institutions : ÉCHANGES SUR LES QUESTIONS D’INTÉRÊT NATIONAL