Mongi Hamdi à Koulouba : L’ACCORD DALGER EST UNE BASE SOLIDE POUR BATIR LA PAIX

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU et chef de la MINUSMA, Mongi Hamdi, a été reçu hier à Koulouba par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Les échanges, indique un communiqué de la Minusma, ont porté en particulier sur le processus d’Alger et ses résultats. 

Mongi Hamdi, indique le texte, « a rendu hommage à cet égard au gouvernement et au peuple algérien pour avoir mis à la disposition des Maliens un cadre approprié pour les pourparlers de paix, ainsi que pour les efforts et moyens considérables déployés des mois durant aux fins d’assurer le bon déroulement des négociations ». Le patron de la Minusma « a loué la contribution de tous les membres de l’équipe de Médiation tout au long des pourparlers » et « souligné sa profonde reconnaissance aux amis de la Médiation, la France et les Etats Unis d’Amérique, pour leur apport précieux en soutien au processus ».

L’accord paraphé à Alger, a jugé Mongi Hamdi, « même s’il n’est pas parfait, représente un bon compromis et une base solide sur laquelle les Maliens pourraient bâtir une paix et une stabilité durables sur l’étendue du territoire national, dans le respect des dispositions des engagements contractés dans le cadre du processus d’Alger et des différentes résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de l’Union Africaine, en particulier celles relatives à la souveraineté, l’intégrité territoriale du Mali, le caractère unitaire, laïc et républicain de son Etat ».

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU « a affirmé l’engagement de la MINUSMA à s’acquitter pleinement du mandat qui lui est confié par le Conseil de sécurité et des tâches qui lui incombent en vertu de l’Accord de Paix et de Réconciliation paraphé à Alger, en appui aux efforts du Mali à asseoir les fondations solides nécessaires à une résolution définitive de la crise malienne ». Il a noté à cet égard que « l’Accord représente un pas décisif dans cette voie, mais n’est que le point de départ d’un long processus, dont la mise en œuvre scrupuleuse par toutes les parties devrait mener à terme, à mettre une fin définitive à la crise malienne au bénéfice de tous les Maliens ».


La MINUSMA, a-t-il indiqué, «continuera ses efforts, de concert avec l’équipe de Médiation, pour obtenir la finalisation du paraphe de l’Accord, et sa signature par toutes les parties dans les meilleurs délais ».
Mongi Hamdi a souligné « l’engagement de la MINUSMA à accompagner les efforts du Mali et de tous les Maliens dans la mise en œuvre de l’Accord (et à) mobiliser tous ses moyens pour aider les efforts nationaux visant une stabilisation durable du pays ».


(source Minusma)

You are here: Home News Mongi Hamdi à Koulouba : L’ACCORD DALGER EST UNE BASE SOLIDE POUR BATIR LA PAIX