CAN des cadets : ENFIN UNE COURONNE CONTINENTALE POUR LE MALI

Le Mali tient sa première coupe d’Afrique des nations. Hier, les Aiglonnets ont offert à notre pays le premier trophée de son histoire en battant 2-0 l’Afrique du Sud en finale de la 11è édition de la CAN des cadets, Niger 2015. 

Les deux buts de la sélection nationale cadette ont été marqués par Siaka Bagayoko, suite à un corner (67è min) et Aly Mallé d’une belle frappe enroulée à l’entrée de la surface de la réparation (79è min). La première période avait été quelque peu laborieuse pour les Aiglonnets incapables de poser le jeu face à des Sud-Africains plus agressifs et tactiquement bien en place. Fort heureusement pour la sélection malienne, l’Afrique du Sud ne parviendra pas à concrétiser sa légère domination et c’est le score nul et vierge que les deux équipes regagneront les vestiaires. Au retour des vestiaires, le capitaine Abdoul Karim Danté et ses coéquipiers montreront un tout autre visage. Non seulement ils imposeront leur rythme à la partie, mais en plus, se montreront plus percutants en attaque avec le trio offensif composé de Boubacar Traoré, Aly Mallé et Sidiki Maïga.

 Dès la 48è minute, Sidiki Maïga sonnera la première alerte avec cette reprise au dessus de la transversale. Peu après l’heure de jeu, Aly Mallé s’illustre à son tour mais le tir enroulé de l’attaquant malien passe à quelques centimètres du poteau du gardien sud-africain (62è min). La troisième tentative sera la bonne pour le Mali. Suite à un corner bien exécuté par Boubacar Traoré, le latéral Siaka Bagayoko surgit dans la défense sud-africaine et place une tête imparable (67è min, 1-0 pour le Mali). Une juste récompense pour les Aiglonnets complètement métamorphosés et qui avaient fait main basse sur la finale face à des Sud-Africains dominés dans tous les compartiments. Cinq minutes seulement après le but de Siaka Bagayoko, le Mali rate le break par Aly Mallé dont le pointu termine sa course dans les gants du gardien de la sélection sud africaine (72è minute).

 Sidiki Maïga n’aura pas plus de réussite que son compère de la ligne d’attaque, alors qu’il avait fait le plus difficile en dribblant le keeper adverse (77è minute). Mais le meilleur était à venir pour les Aiglonnets car deux minutes seulement après cette grosse occasion de Sidiki Maïga, Aly Mallé réalise le break pour le Mali. Servi à l’entrée de la surface de réparation par Boubacar Traoré, le jeune attaquant des Black Stars de Badalabougou enroule bien sa frappe qui heurte le poteau gauche du gardien des Bafana Bafana cadets, avant de terminer sa course au fond des filets (79è minute, 2-0 pour le Mali). On en restera là jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

 Le Mali remporte ainsi le premier trophée continental de son histoire au niveau des sélections nationales et cerise sur le gâteau pour les Aiglonnets, ils terminent avec la meilleure attaque de la CAN (10 buts en 5 matches) et le titre de meilleur buteur du tournoi remporté par Boubacar Traoré (3 réalisations). La troisième place de la compétition est revenue à la Guinée qui a dominé 3-1 le Nigeria dans la petite finale. Dans notre édition de demain, nous reviendrons plus en détails sur ce sacre historique de la sélection nationale avec nos envoyés spéciaux Boubacar Thiero et Djénéba Bagayoko.


 S. B. TOUNKARA

You are here: Home News CAN des cadets : ENFIN UNE COURONNE CONTINENTALE POUR LE MALI