Mission EUTM : AL FAROUK PRÊT À SERVIR

Les éléments du cinquième bataillon formé avec l’aide de l’Union européenne donnent entière satisfaction à leurs encadreurs

Après 12 semaines d'entraînement, l'opération Al Farouk du Groupement tactique interarmes (GTIA) 6 a effectué mardi dernier son exercice final. L'évaluation de la troupe s'est déroulée sur les hauteurs de la colline de Koulikoro en présence du directeur par intérim des écoles militaires Sitapha Traoré et du directeur des instructeurs EUTM à Koulikoro, Nicolas Rivière. Fort de 610 éléments, l'effectif du groupement vient essentiellement de la 5ème région militaire.

La mission EUTM (European Union Training Mission) Mali fait partie intégrante de l'approche globale conduite par l'Union européenne pour renforcer la sécurité dans notre pays et dans la région du Sahel. Cette approche comporte évidemment un volet militaire, mais aussi des outils politiques, diplomatiques, économiques et financiers importants destinés à renforcer la sécurité de l'ensemble de cette zone afin d'en permettre le développement. C’est le 18 février 2013 et sur demande des autorités maliennes que l'UE a lancé la mission EUTM destinée à apporter un soutien à la formation et à la réorganisation des forces armées de notre pays.

 Cette mission s'inscrit dans le cadre de la Résolution 2085 prise en 2012 par le Conseil de sécurité des Nations unies. L’opération vise à améliorer la capacité militaire des forces armées maliennes pour leur permettre, sous le contrôle des autorités civiles, de rétablir, puis garantir à terme l'intégrité territoriale du pays. Pour le commandant du corps, le lieutenant-colonel Mamadou S. Traoré, les éléments ont beaucoup appris durant la formation. Partis de l’acquisition de connaissances basiques, ils ont ensuite enchainé avec des formations en profondeur. En bref, se réjouit le commandant du corps, les éléments ont appris tout ce dont ils ont besoin pour faire face à des situations difficiles et délicates. Dans la séance d'entrainement qu’ils ont effectuée, ils devaient neutraliser des djihadistes infiltrées au sein de la population. Des tirs de sommation ont permis de faire place nette et de mettre hors d’état de nuire un ennemi muni d'engins explosifs.

Le directeur des instructeurs EUTM s'est dit satisfait de la prestation de Al Farouk. "Nous sommes dans le deuxième jour de cet exercice. L'opération s'achève en fin de cette semaine et je souhaite qu'ils continuent à s'entrainer", a indiqué Nicolas Rivière qui a relevé la qualité du travail accompli. L'équipe a été également formée pour mettre en place les check points, pour surveiller le poste commandement et pour la fouille des véhicules. Le colonel major Sitapha Traoré a estimé que le travail de planification s'est déroulé à la règle. En ce qui concerne le travail de terrain, le directeur par intérim des écoles militaires a beaucoup insisté sur un bon traitement du problème de coordination. La mission EUTM Mali a déjà formé 5 bataillons maliens depuis son lancement. Les 4 premiers ont été déployés dans le Nord de notre pays et ont participé à des opérations conjointes avec la MINUSMA et avec Serval devenu depuis Barkhane. Chacun des bataillons est organisé sur une structure de GTIA et s'articule autour de trois compagnies d'infanterie renforcées d'unités d'appui et de soutien (une compagnie de commandement et de logistique, un escadron blindé, une batterie d'artillerie, une section de génie).

S. DOUMBIA

You are here: Home News Mission EUTM : AL FAROUK PRÊT À SERVIR