Lassana Bathily : LE HÉROS DE PARIS EST CÉLÉBRÉ À BAMAKOenu-item-52325" class="menu-item menu-item-type-taxonomy menu-item-object-category menu-item-depth-0">Economie Société Sports Culture Afrique Régions Monde Education Santé Magazine

Notre compatriote, Lassana Bathily, naturalisé en procédure accélérée pour avoir sauvé la vie d’otages retenus par le djihadiste Amedy Coulibaly lors des attentats de Paris en début janvier, est arrivé mercredi soir à Bamako par un vol régulier d’Air France. Il a été accueilli par le secrétaire général du ministère des Maliens de l’Extérieur, Cheickna Detteba Kamissoko, et des officiels à l’aéroport de Bamako-Senou. L’ambassadeur de France, Gilles Huberson, a accordé hier une audience à sa résidence au sauveur des otages de Paris qui était accompagné de son père et de son cousin.

Son voyage Paris-Bamako a été gracieusement offert par la compagnie française Air France, a indiqué son cousin qui fait office d’attaché de presse. Vêtu d’un costume bleu nuit, Bathily ne se sent toujours pas dans la peau d’un « héros », un qualificatif qui lui a été attribué par la presse française et malienne. « Les gens disent que je suis un héros, mais je pense que je n’ai fait que ce que je devais faire », relève le tout nouveau naturalisé qui a bénéficié, en l’occurrence, d’un coup de pouce extraordinaire et mérité du destin.

Notre compatriote qui a exceptionnellement obtenu la nationalité française pour son acte de bravoure, se présente comme un Franco-malien du fait de sa double culture. Il entend, par conséquent, venir en aide aux autres jeunes, notamment les émigrés vivant en France. Il les encourage ainsi à étudier avant tout.

Lassana Bathily a remercié ses parents qui lui ont inculqué, à travers une bonne éducation, les valeurs d’humanisme qui l’ont amené à se soucier du sort d’autres personnes à un moment si critique.

Concernant son avenir, Lassana ne sait pas encore s’il faut continuer à travailler ou pas dans le magasin où il était employé au moment de la prise d’otages. « Je ne sais pas encore », avoue Bathily qui a exprimé sa joie et son bonheur de retourner dans son pays pour retrouver les siens.

Lassana Bathily, musulman pratiquant, travaillait au sous-sol du supermarché casher lors de la prise d’otage d’Amedy Coulibaly le 9 janvier dernier. Quand il a entendu les coups de feu tirés par le terroriste, le jeune Malien a ouvert la porte de la chambre froide du magasin aux otages qui se précipitaient au sous-sol. Il a débranché le système de réfrigération avant de s’enfuir du magasin par un monte-charge. Il a ensuite guidé les policiers dans la préparation de l’assaut contre le terroriste, contribuant ainsi au succès de l’opération.

Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a rappelé, lors de la cérémonie de naturalisation le 20 janvier en présence du chef du gouvernement français Manuel Valls, que le jeune homme a contribué à sauver de nombreuses vies humaines.

A. DIARRA

You are here: Home News Lassana Bathily : LE HÉROS DE PARIS EST CÉLÉBRÉ À BAMAKOenu-item-52325" class="menu-item menu-item-type-taxonomy menu-item-object-category menu-item-depth-0">Economie Société Sports Culture Afrique Régions Monde Education Santé Magazine