SGI : LE MALI PARMI LES SIX PAYS BENEFICIAIRES

Une délégation américaine de 9 membres séjourne depuis dimanche dans notre pays. Conduite par le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis, Andrew R. Young, la délégation a été reçue lundi par le Premier ministre Modibo Keïta. Au menu des entretiens, la nouvelle initiative de Barack Obama (SGI) axée sur la sécurité, la justice et la gouvernance en Afrique, un programme d’assistance annoncé en août 2014 à Washington à l’occasion du sommet USA-Afrique. Venue en équipe interministérielle, la délégation américaine a déjà eu plusieurs séances de travail avec ses interlocuteurs maliens.

L’initiative du président américain cible 6 pays africains : le Ghana, le Kenya, le Mali, le Niger, le Nigeria et la Tunisie. Ces pays font face, ces dernières années, à de sérieuses menaces qui ont pour noms Boko Haram, Shebab, Al-Qaïda au Maghreb islamique.


Elle vise à offrir une méthode globale destinée à améliorer la gouvernance dans le secteur de la sécurité ainsi que la capacité à faire face aux menaces. Les Etats-Unis sont, en effet, engagés aux côtés de leurs partenaires africains pour relever les défis sécuritaires. Andrew R. Young a ainsi salué la qualité de la riche coopération existant entre le Mali et les Etats-Unis. Celle-ci vise trois objectifs : la sécurité et la paix ; l’amélioration des conditions de vie des populations et la justice.


Le Premier ministre a souhaité que l’aide matérielle puisse aussi annexer le domaine du renseignement et que la coopération internationale trouve une formule coalisée et durable de sécurité avec la dimension après-conflit. Dans ce cadre, il a estimé que l’armée devait être reconstruite et que les réalisations devaient suivre pour asseoir le développement et la croissance.


Dans le cadre de la SGI, les Etats-Unis aideront à développer des stratégies conjointes basées sur des évaluations et la détermination des priorités. Au cours de la première année plus de 32 milliards Fcfa seront alloués à l’initiative. Les années suivantes, les Etats-Unis fourniront un financement additionnel proportionné aux besoins du programme et selon son élargissement à d’autres pays. Les États-Unis et les pays africains participant à l’initiative œuvreront en synergie pour améliorer les capacités des institutions du secteur de la sécurité afin de protéger la population civile et de contrer les défis et les menaces. Pour assurer sa viabilité à long terme, la SGI exigera des engagements financiers pluriannuels de la part des États-Unis ainsi que l’engagement durable des pays partenaires aux plus hauts niveaux, d’adopter des politiques à l’appui des objectifs convenus. Les partenariats et les résultats sont au cœur de la SGI.


La délégation américaine quitte notre pays samedi prochain.


(source Primature)

You are here: Home News SGI : LE MALI PARMI LES SIX PAYS BENEFICIAIRES