Session du Conseil supérieur de la défense nationale : LA REFORME DES FAMA EN MARCHE

Sur convocation de son président, le président Ibrahim Boubacar Keïta, chef de l’Etat et chef suprême des armées, le Conseil supérieur de la Défense nationale s’est réuni lundi dans la salle de réunion du secrétariat général de la présidence de la République à Koulouba. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a approuvé les travaux de la réforme des Forces armées maliennes (FAMa).

Dans ce cadre, le Conseil a adopté l’avant-projet de Politique de défense et de sécurité nationale et l’avant-projet de Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) 2015-2019.

Le projet de Politique de défense et de sécurité nationale adopté envisage un cadre d’ensemble dont il définit les objectifs. Elle se décline en Concept d’emploi des forces (CEF) et en Lois d’orientation et de programmation militaire (LOPM).

Le Conseil a décidé de l’approfondissement du Projet de politique de défense et de sécurité nationale en l’élargissant particulièrement en ce qui touche les dimensions non militaires.

L’avant-projet de Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) 2015-2019 est un programme quinquennal qui vise à permettre aux Forces armées d’acquérir des capacités leur permettant d’exécuter pleinement leurs missions. Il permettra d’atteindre les objectifs suivants : l’amélioration de la capacité opérationnelle des unités combattantes ; le soutien logistique et l’appui à la mobilité et contre mobilité ; l’amélioration du cadre de vie et de travail du personnel et du commandement.

La réalisation de l’ensemble de ces objectifs nécessitera un effort de financement supplémentaire de 514 milliards de Fcfa sur les cinq prochaines années.

Une session du Conseil supérieur de la défense nationale sera annuellement tenue pour connaître les avancées dans la mise en œuvre de la réforme.

You are here: Home News Session du Conseil supérieur de la défense nationale : LA REFORME DES FAMA EN MARCHE