Cercle de Bourem : Un véhicule saute sur une mine faisant 2 morts et 5 blessés

Tôt hier matin, aux environs de Taboye dans le cercle de Bourem, un des véhicules d’un convoi ministériel a sauté sur une mine causant la mort de 2 militaires maliens et 6blessés. Cette attaque visait le convoi du ministre du Développement rural, Bocary Tréta en tournée dans la zone.

Le ministre avait quitté Gao et devait se rendre à Bourem. Suite à l’attentat, la visite du ministre a été annulée. Il a rebroussé chemin pour regagner Gao sain et sauf. La zone est quadrillée par les forces de sécurité maliennes présentes à Bourem.

Avant l’attentat contre le convoi ministériel, un suspect a été arrêté dans la ville de Bourem hier matin en possession d’explosifs. Il s’agit d’un jeune homme dont les allers et venues ont attiré l’attention dans la rue. Il a été interpellé par l’armée qui était en train de l’interroger.

Plus tard dans la journée, le gouvernement à travers un communiqué a confirmé l’attaque. « Le gouvernement de la République du Mali, indique le communiqué, a le regret d’informer l’opinion nationale et internationale qu’un véhicule de l’escorte militaire du convoi du ministre du Développement Rural, en mission pour la supervision de la campagne agricole 2014-2015, a sauté sur une mine, dans la région de Gao ».

Le communiqué ajoute que le drame, survenu aux environs de 8h45, a eu lieu dans le secteur d’Hamakouladji, un village situé à 45 km de la ville de Gao, sur la route de Bourem, faisant malheureusement 2 morts et 6 blessés, dont 3 grièvement.

Les blessés ont été immédiatement évacués sur Gao, dans le camp Barkane où ils reçoivent les soins appropriés. Quant aux morts, leurs dépouilles sont conservées au camp I de Gao, en attendant les hommages de la Nation entière et des FAMA.

En ce qui concerne le véhicule militaire, de type ETIA, il a été complètement calciné. En fait, un premier véhicule de l’armée, en tête du convoi ministériel, était passé sans dégâts, confortant la thèse comme quoi l’engin explosif était commandé à distance.

« Le gouvernement condamne avec vigueur cet acte odieux et affirme avec force sa détermination à poursuivre ses efforts de sécurisation et de développement en direction de tout le pays, singulièrement dans les régions du Nord. En effet, le ministre Tréta et sa délégation devraient se rendre, sur le site du barrage de Taoussa, ainsi que sur le périmètre de Forgho, dans le cadre du développement à la base. Le gouvernement souhaite prompt rétablissement aux blessés et salue la mémoire des dignes fils du pays, morts en mission commandée. Leur sacrifice ne sera jamais vain », conclut le communiqué.

L’attaque contre le convoi du ministre du Développement rural intervient quatre jours après l’attentat-suicide dans la ville de Bourem dont le kamikaze fut la seule victime

A. MAIGA

T. TOURE

AMAP Bourem 

You are here: Home News Cercle de Bourem : Un véhicule saute sur une mine faisant 2 morts et 5 blessés