Hommage à Bakary Diallo : UN JEUNE ARTISTE FAUCHE EN PLEINE ASCENSION

Il y avait bien un Malien à bord l’appareil d’Air Algérie qui s’est écrasé dans la nuit de mercredi à jeudi dans les environs de Gossi, dans la Région de Gao. Il s’agissait de l’un de nos créateurs les plus prometteurs : Bakary Diallo était plasticien, vidéaste et réalisateur. Il était l’auteur d’une demie douzaine de vidéos qui lui ont valu près de vingt prix et distinctions à travers le monde. Bakary Diallo était basé en France.

Originaire de Kati, il a obtenu son baccalauréat Langue littérature en 2000 au lycée Hamadoun Dicko de Sévaré, avant de décrocher en 2002 un Diplôme universitaire de technologie (DUT) en secrétariat bureautique à l’Institut Universitaire de Gestion (IUG ) de Bamako.

Cette formation ne lui donnant pas satisfaction, il décida de passer le concours d’entrée au Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako (CAMM/BFK) en 2007. A partir de la troisième année, Bakary Diallo a obtenu une bourse offerte par la Fondation Lagardère, pour deux années d’études au Fresnoy Studio national des arts contemporains de France.

Cette formation ouvrit les portes du métier de réalisateur au jeune Bakary Diallo qui était l’auteur des films comme «The light», décembre 2009, « Les feuilles d’un temps», mai 2010, « El Canto de los Mensajeros » : Le chant des messagers, un film documentaire, coréalisé avec Mario Verdú, 2010, «Les enfants du net», 2010, « Dankumba », 2011, « Tomo», 2012.

Bakary Diallo a participé à de nombreuses expositions à travers le monde et collectionné les prix. Il figurait dans la sélection officielle de la Biennale de l’Art africain contemporain, Dak’Art 2012, du 11 mai au 10 juin, avec « Dankumba ». Il a aussi participé à l’Exposition du Fresnoy au Forum du Blanc-Mesnil, en janvier 2012, toujours avec « Dankumba ». Bakary Diallo a de nouveau présenté cette oeuvre au 13è International film festival de Bratislava en Slovaquie, en 2011.

Le jeune créateur a été arraché à notre affection en pleine ascension. Dors en paix !

Y. DOUMBIA

You are here: Home News Hommage à Bakary Diallo : UN JEUNE ARTISTE FAUCHE EN PLEINE ASCENSION