Communiqué du Gouvernement suite à la mort de l’otage français Gilberto Rodrigues Leal

C’est avec une grande tristesse et une profonde indignation que le Gouvernement du Mali a appris ce mardi la mort de l’otage français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé le 20 novembre 2012 à Diéma, dans la Région de Kayes, par des terroristes se réclamant du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao).

Le Mali condamne avec la plus grande fermeté cet acte odieux digne d’un autre âge.

En cette circonstance douloureuse, le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, le Gouvernement et le peuple du Mali expriment leur compassion et leur douloureuse sympathie au Gouvernement de la République française et à la famille de Gilberto Rodrigues Leal, ainsi qu’ils leur adressent leurs condoléances les plus attristées.

Cet assassinat lâche et ignoble que rien ne saurait justifier démontre à quel point les terroristes que nous combattons de toutes nos forces ont du mépris pour la vie humaine et le modèle de société démocratique et libre que nous nous efforçons de construire.

Le Gouvernement du Mali exprime sa solidarité au Gouvernement et au peuple français, et s’engage à leur apporter tout concours utile visant à traquer, arrêter et juger les auteurs de ce crime odieux conformément aux lois en vigueur.

Bamako, le 22 avril 2014

You are here: Home News Communiqué du Gouvernement suite à la mort de l’otage français Gilberto Rodrigues Leal