Primature : MOUSSA MARA SUCCEDE A OUMAR TATAM LY

La nouvelle était très attendue. Elle est tombée à la surprise générale un peu tard dans la nuit du samedi 5 avril. C’est Moussa Mara qui succède désormais à Oumar Tatam Ly, à la tête du gouvernement (Voir communiqué du gouvernement ci dessous).

Moussa Mara est l’un des jeunes loups de la scène politique nationale. L’ascension du nouveau Premier ministre a été plutôt fulgurante. A sa nomination à la tête du gouvernement, il occupait le poste de ministre de l’Urbanisme et de la Politique de la ville. Candidat malheureux à l’élection présidentielle de juillet 2013, celui qui occupait le fauteuil de maire de la Commune IV du District de Bamako est né le 2 mars 1975 à Bamako. Moussa Mara fit ses études primaires à l’IPEG Annexe entre 1980 et 1989. Il entre ensuite au lycée Askia Mohamed pour des études secondaires. Le jeune Mara obtint son baccalauréat trois ans plus tard avant d’entamer un riche cursus en France à l’Intel de Paris d’où il revient avec un diplôme en expertise comptable.

Malgré son jeune âge Moussa Mara peut se targuer d’avoir une riche expérience professionnelle et d’avoir cumulé de nombreuses responsabilités. Il a été directeur associé du plus grand cabinet d’expertise comptable du Mali actif dans seize pays africains ; Formateur de formateurs à l’école régionale supérieure de la magistrature de l’OHADA au Bénin ; Chargé de cours de comptabilité approfondie au CESAG au Sénégal ; Conseil de l’Etat malien et de plusieurs autres organismes sur les questions de politiques institutionnelles, de stratégies de développement et d’audit et plusieurs interventions de formations, d’audit, d’organisations et de conseils au bénéfice de plusieurs structures publiques et privées d’une vingtaine de pays en Afrique.

Ancien secrétaire général de l’ordre des experts comptables, Moussa Mara a occupé les fonctions de vice président du Conseil comptable ouest africain. Il a été membre du jury du diplôme d’expertise comptable ouest africain. Il est membre du conseil national de comptabilité.

L’expert comptable entre plus tard en politique et se présente aux élections législatives de 2002 en tant que candidat indépendant et met en ballotage défavorable Ibrahim Boubacar Kéïta qui l’emportera quand même au second tour. Mais le jeune Mara fait son chemin. En 2009, il prend la mairie de la Commune IV. Impliqué au plan local, l’ancien maire (il a démissionné de son poste à la faveur de son entrée au gouvernement) est président du parti YELEMA (le changement), une jeune formation politique créée en 2010. Candidat à l’élection présidentielle avorté de 2012, il remet ça en 2013. Il est éliminé au premier tour. Il fut un des membres influents du Collectif des candidats à l’élection présidentielle de 3013 qui ont appelé leurs militants et tous ceux qui ont porté leur choix sur eux et tous les Maliens soucieux du progrès socio-économique du pays de voter et faire voter pour Ibrahim Boubacar Keïta au second tour.

La nomination de Moussa Mara au poste de Premier ministre constitue donc un nouveau challenge pour celui qui a su faire ses preuves à la tête de la mairie de la Commune IV et au département de l’Urbanisme et de la Politique de la ville où il a également imprimé ses marques.

You are here: Home News Primature : MOUSSA MARA SUCCEDE A OUMAR TATAM LY