Communiqué de la Présidence de la Republique : "IBK prend l'attache d'avocats malien et français ... et étudie toutes les suites judiciaires possibles"

Dans un article du journal français "LE MONDE", daté du 28 mars 2014, sous le titre La justice sur la piste du "parrain des parrains" diffusé sur le site Internet dudit quotidien, les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme affirment que "plusieurs chefs d'Etat seraient impliqués dans le "système Tomi", en citant le nom du Président de la République du Mali, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.

Cet article vise à salir l’honneur d’un homme, Ibrahim Boubacar KEÏTA, dont les valeurs d’intégrité et de rigueur morale n’ont jamais été remises en cause, et ce par qui que ce soit. Mais au delà de la personne du Chef de l'Etat et de l'institution qu'il incarne, il veut jeter le discrédit sur les efforts inlassables de toute une nation pour sortir d’une crise sans précédent.


C’est pourquoi, ayant pris toute la mesure de cet article, le Chef de l'Etat a pris l'attache d'avocats malien et français, afin d’étudier toutes les suites judiciaires possibles, y compris en termes de mesures urgentes et à titre conservatoire.


Bamako, le 28 Mars 2014

You are here: Home News Communiqué de la Présidence de la Republique : "IBK prend l'attache d'avocats malien et français ... et étudie toutes les suites judiciaires possibles"