Mali-USA : PLUS DE 30 MILLIARDS FCFA POUR DES SECTEURS STRATEGIQUES

La signature de ces trois amendements consacre la reprise officielle des relations de coopération entre nos deux pays.

Trois amendements aux accords d’objectifs stratégiques pour un montant total d’un peu plus de 30 milliards Fcfa, voilà un geste de bon augure pour la reprise des relations de coopération entre notre pays et les Etats-Unis. Les documents ont été paraphés hier par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, et l’ambassadeur des USA, Mme Mary Beth Leonard. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, et de son collègue délégué chargé de l’Elevage, de la Pêche et de la Sécurité alimentaire, Nango Dembélé.

La signature de ces trois accords consacre la reprise officielle des relations de coopération interrompues entre le Mali et les USA depuis le coup d’Etat survenu en mars 2012 dans notre pays. Par cette signature, le gouvernement américain entend améliorer les financements consacrés aux secteurs éligibles. Il s’agit tout d’abord de l’amendement n°16 à l’accord de subvention pour le secteur de la santé à grand impact pour un montant de plus de 15 milliards Fcfa. Cette enveloppe servira au renforcement des systèmes de santé, la lutte contre le paludisme et le Vih/sida, la santé de la mère et de l’enfant.

La seconde entente porte sur l’amendement n°14 à l’accord de subvention pour l’amélioration de la qualité de l’éducation de base. D’un montant d’environ 10 milliards Fcfa, cet accord permettra d’accroître l’accès à une éducation de base de qualité via la formation des enseignants, l’élaboration et la mise en œuvre de nouveaux curricula, la participation communautaire et le système d’information et de gestion de l’éducation.

La troisième convention est relative à l’amendement n°22 à l’accord de subvention destinée à promouvoir la croissance économique accélérée. Cette intervention, d’environ 5 milliards Fcfa, porte sur la promotion de la sécurité alimentaire et l’adaptation au changement climatique. Il s’agira concrètement de stimuler et de renforcer un partenariat entre l’Etat, la société civile, le secteur privé et les collectivités locales en vue d’atteindre un développement durable.

L’ambassadeur des USA a salué ces accords qui marquent une étape importante pour la reprise de la coopération pleine et entière entre les Etats-Unis et le Mali. Mme Mary Beth Leonard a salué les efforts des autorités et de l’ensemble du peuple malien pour un retour définitif de la paix et de la sécurité dans notre pays. Les élections présidentielles et législatives ont ouvert la voie au retour à un gouvernement démocratique et légitime, déterminé à se mettre au travail pour améliorer les conditions de vie du Malien. Ce qui a eu pour effet de renverser tous les empêchements à l’aide bilatérale américaine en vigueur depuis le coup d’Etat de 2012, a justifié la diplomate américaine.

Mme Mary Beth Leonard a souligné la confiance des USA en notre pays. Cette confiance a motivé la levée des blocages de la coopération, bien avant les présentes signatures, permettant aux deux pays de maintenir des relations par l’envoi récemment de plusieurs responsables du ministère du Développement rural en Géorgie pour assister à une foire commerciale sur l’aviculture et procéder à des accords d’échanges techniques avec l’Université de Géorgie. Le redémarrage du comité technique conjoint qui décidera lesquels des centaines de projets agricoles vont recevoir les Fonds du programme « Des vivres pour le progrès » et la mobilisation des 200 milliards Fcfa, constituant le reste d’appui financier bloqué, l’appui technique militaire survenu à Siby, Nonsombougou et Kassela, avec un programme vétérinaire modeste appuyant les efforts d’une équipe malienne de services sécuritaires mixtes pour fournir des vaccins aux éleveurs, sont autant d’appuis qui traduisent la volonté des USA de contribuer aux efforts du gouvernement du Mali en matière de développement et de paix durable, s’est félicitée la diplomate américaine.

Les différents accords signés constituent l’engagement des USA aux côtés du Mali et sa volonté de procéder à une reforme de ses stratégies, afin de mieux répondre aux défis de développement auxquels font face ses partenaires, a noté Mme Mary Beth Leonard. Elle a assuré de l’entière disponibilité des USA à aider notre pays à sortir de l’ornière.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a estimé que la signature de ces accords permettra de renforcer davantage les forts liens de coopération fructueuse qui existent déjà entre nos deux pays. Zahabi Ould Sidi Mohamed a remercié le gouvernement américain pour son soutien ferme et résolu à la lutte que le Mali mène contre la pauvreté, à travers des programmes dans des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, la promotion de la bonne gouvernance, la paix et la sécurité. Le chef de la diplomatie malienne a souligné que la mise en œuvre de ces programmes traduisait la vision partagée de notre pays avec le gouvernement américain de la stabilité politique et économique comme facteur de développement.

L. DIARRA 

You are here: Home News Mali-USA : PLUS DE 30 MILLIARDS FCFA POUR DES SECTEURS STRATEGIQUES