Visite d’État du Roi Mohamed VI au Mali : LA COOPÉRATION VOIT GRAND

Nos deux pays ont signé 17 conventions qui impliquent aussi bien des services publics que des opérateurs privés.

La visite de cinq jours du Roi Mohamed VI dans notre pays fera désormais date dans les annales des relations de coopération entre le Mali et le Maroc. L’une des retombées de cette visite a été la signature hier de 17 conventions entre les deux pays, comme nous l’avions annoncé dans notre parution d’hier. La cérémonie était présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita et son hôte le Roi Mohamed VI. C’était en présence de plusieurs ministres des deux gouvernements, des opérateurs économiques et des hommes d’affaires maliens et marocains.

La cérémonie a été courte, mais pas sa préparation. Il a en effet fallu près de cinq heures (de 10 heures à 14 heures 30) de discussions et d’ultimes mises au point entre les différentes parties intéressées pour que tout soit fin prêt. Les documents signés portent sur la convention relative à la non double imposition et la lutte contre l’évasion fiscale ; l’accord relatif à l’encouragement et à la protection réciproques des investissements ; l’accord relatif aux services aériens; l’accord de coopération dans le domaine de l’élevage ; le protocole de coopération industrielle ; la convention de jumelage et de coopération entre le Centre hospitalier Ibn Sina de Rabat et le Centre hospitalier universitaire du Point G ; celle entre le Centre hospitalier Ibn Rochd de Casablanca et le Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré ; la convention de coopération entre l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP-Sa) ; la convention de partenariat entre le Groupe banque centrale populaire du Maroc et le ministère de l’Économie et des Finances.

Les autres conventions paraphées sont le mémorandum d’entente de coopération en matière de zones industrielles entre la société MEDZ et le ministère de l’Industrie et des Mines ; l’accord de coopération entre le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export), l’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC) et la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) ; l’accord relatif au changement du contrôle indirect de la Sotelma (Maroc Telecom); l’accord entre le gouvernement du Mali et le Groupe ADDOHA pour la construction d’une cimenterie et des logements sociaux économiques au Mali ; le protocole d’accord de coopération en matière de formation professionnelle (OFPPT) ; le protocole spécifique de coopération dans les domaines de la géologie, des mines et des hydrocarbures; la convention de coopération entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil national du patronat du Mali (CNPM) ; l’accord entre la Banque internationale du Mali et l’Union nationale des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali (UN-SCPC).

Avant la signature de ces différentes conventions, le souverain marocain a décerné au chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita la plus haute distinction honorifique du Maroc : Al Wissam Al-Mohammadi (Ordre de souveraineté). Cette distinction est constituée d’un collier en or et pierres précieuses orné au centre d’une plaque en or de 67 millimètres de diamètre. Elle est décernée aux membres de la famille royale, aux rois, chefs d’Etat et princes étrangers. Dans la soirée, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a offert un dîner en l’honneur de son hôte et de la délégation qui l’accompagne. C’était toujours dans la salle de banquets du palais présidentiel.

Les deux chefs d’Etat assistent aujourd’hui à la prière de la «Djuma» dans la Grande mosquée de Bamako. Tout juste après la prière, le départ sera pris pour Sébénicoro où les deux personnalités vont poser la première pierre d’une clinique périnatale. La cérémonie se déroulera en présence du Premier ministre, Oumar Tatam Ly, du ministre de la Santé, Ousmane Koné, des autorités du district de Bamako, des membres de la Fondation Mohamed VI pour le développement durable. Après la présentation sur panneaux et maquette de la future clinique périnatale, Sa Majesté Mohamed VI et Ibrahim Boubacar Kéita donneront le coup d’envoi des travaux de construction de l’édifice. Ensuite, la Fondation Mohamed VI pour le développement durable fera une donation au gouvernement malien pour l’acquisition des semences bovines. Les deux chefs d’Etat procéderont à la remise symbolique du don qui comprend 100 000 doses de semences et de kits d’insémination au profit des éleveurs.

Dans la journée du samedi, le président Ibrahim Boubacar Keïta et son hôte procéderont également à l’inauguration du tronçon malien de câble à fibres optiques dans la zone ACI 2000. Ce sera en présence du ministre de la Communication et des Nouvelles technologies de l’information, Jean Marie Idrissa Sangaré, des autorités du district de Bamako, du président du directoire de Maroc Telecom et du directeur de Malitel.

La visite du souverain marocain prendra fin dimanche dans la journée et la prochaine destination de notre illustre hôte est la Guinée Conakry.

M. KÉITA 

You are here: Home News Visite d’État du Roi Mohamed VI au Mali : LA COOPÉRATION VOIT GRAND