Herman Van Rompuy reçu à Koulouba… : BONNES NOUVELLES ET MEME APPRECIATION D’UNE COOPERATION DE QUALITE

Le président du Conseil européen a annoncé la prolongation de la Mission EUTM jusqu’en 2016 et la décision de l’envoi d’une autre mission pour la formation de nos forces de sécurité.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, est l’hôte de notre pays pour une visite de deux jours. Le responsable européen est arrivé hier à Bamako à la mi-journée. De l’aéroport international de Bamako-Sénou, il s’est rendu à Koulikoro à bord d’un hélicoptère pour rendre visite à la Mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM). Il a plus tard regagné la capitale toujours à bord de l’hélicoptère qui s’est posé à Koulouba où il a été reçu en audience hier par le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta.

Au cours du tête-à-tête qui a duré plus d’une heure le président du Conseil européen a annoncé deux bonnes nouvelles au chef de l’Etat : la prolongation de la mission EUTM jusqu’en 2016 et la décision de l’envoie d’une autre mission pour la formation des forces de sécurité de notre pays.

Lors de la conférence que les deux personnalités ont co-animée dans le hall du Secrétariat général de la Présidence, Herman Van Rompuy a expliqué que l’Union européenne contribue fortement à la stabilité et la sécurité du pays tant sur le plan intérieur qu’extérieur.

« Il y a à peine un an le Mali faisait face à des défis considérables. Dans de multiples endroits, sa population était menacée, soumise à des exactions inacceptables. Aujourd’hui, grâce à ses propres efforts et au soutien de la communauté internationale, en particulier française, européenne et africaine, la situation est tout autre », a souligné le président du Conseil européen qui dit bien connaître le président IBK après plusieurs rencontres à Bruxelles, aux Etats-Unis et récemment à Tunis.


Les deux personnalités ont co-animée sur la sécurité du pays tant sur le plan intérieur qu’extérieur

Herman Van Rompuy a indiqué qu’il est surtout venu dans notre pays pour « rendre hommage au travail accompli, pour encourager les initiatives afin de consolider la réconciliation et la sécurité dans le pays et finalement pour manifester clairement que le soutien de l’Union européenne s’inscrit dans la durée ».

Il a donné l’assurance de la ferme détermination de l’UE à rester aux cotés de notre pays « au-delà de cette période transitionnelle de sortie de crise ». Le visiteur de marque a loué l’excellence de la coopération entre les deux partenaires. « Nous sommes avec vous en tant que partenaire durable, fiable et fraternel » a-t-il dit, avant de confier qu’avec le président Keita, « tous les éléments essentiels des relations sont passés en revue ».

« J’ai annoncé au président que l’Union européenne se tient prête à renouveler la mission de formation militaire qui contribue à la reforme des forces armées entreprises par le Mali. Nous avons également discuté d’actions préparatoires qui permettraient à l’Union d’étendre son appui à la formation de la police et de la sécurité nationale », a révélé Herman Van Rompuy pour qui « ces actions sont complémentaires des déploiements internationaux pour la stabilisation du Mali qui a bénéficié du soutien de l’Union européenne dès le début ».

Evoquant sa visite à Koulikoro, il s’est dit très impressionné par le travail remarquable qu’abattent les formateurs de la Mission européenne dont la durée vient d’être prolongée. « J’ai pu constater en personne le travail effectué par la Mission de formation de l’Union européenne et je remercie le gouvernement pour sa bonne appréciation de cette contribution européenne. Je suis convaincu que ces efforts seront accompagnés d’une politique de réconciliation et de reformes ainsi que d’actions déterminées pour avancer dans le développement économique et social du Mali », a encore dit Herman Van Rompuy.

UNE SYMBOLIQUE TRES FORTE. Le visiteur européen a rapporté que le président de la République l’a informé des actions engagées dans la lutte contre la corruption et a exposé ses idées sur la régionalisation et la gouvernance sécuritaire. « Je l’ai encouragé à poursuivre ces efforts de dialogue et de réconciliation nationale », a ajouté le président du Conseil européen.

Rappelant les engagements financiers de la Conférence des donateurs du Mali à Bruxelles en mai 2013 qui a mobilisé plus de 3 milliards d’euros, Herman Van Rompuy dira qu’ils s’inscrivent dans « un cadre global qui dépasse le domaine de la sécurité ». Pas de paix durable, sans une assise politique et économique durable, a-t-il relevé.

Au menu de l’entretien entre les deux personnalités figurait également le Sahel. A ce sujet, elles ont « convenu du besoin de considérer les questions de sécurité et de développement du Mali dans un cadre régional plus vaste ». C’est également l’approche adoptée par l’Union européenne, a précisé Herman Van Rompuy. C’est justement dans ce même esprit qu’il se rend aujourd’hui au Niger.

« A la fin de notre entretien, nous avons discuté des préparations du 4è sommet Union européenne-Afrique qui se tiendra à Bruxelles les 2 et 3 avril prochains. Ce sommet constitue la plus haute expression du partenariat que l’UE entretien avec l’Afrique. Nous débattrons de notre agenda de travail et de nos projets pour les trois prochaines années », a-t-il indiqué.

L’Union européenne contribue avec bientôt 3000 hommes et femmes aux efforts de stabilisation dans 7 pays africains ainsi qu’au renforcement des capacités africaines à la gestion de crises avec la formation des forces de sécurité. Bruxelles reste le premier bailleur de fond de l’Afrique et son premier partenaire commercial, a observé le président du Conseil européen qui a officiellement invité le président de la République à prendre part au prochain sommet.

L’invitation a été acceptée par le chef de l’Etat qui a remercié l’Union européenne pour son assistance financière et militaire à travers l’EUTM qui a déjà formé 4 bataillons maliens. Pour Ibrahim Boubacar Keïta, le fait que le président du Conseil européen soit venu chez nous et qu’il se soit rendu à l’Assemblée nation (voir article de A. Lam dans cette même page) pour prononcer un discours devant les députés à peine élus, constitue un grand honneur pour notre peuple. « C’est là une symbolique très forte », a souligné le chef de l’Etat, ajoutant que le Mali sera « présent au sommet EU-Afrique de la plus belle manière ».

A. M. CISSE

You are here: Home News Herman Van Rompuy reçu à Koulouba… : BONNES NOUVELLES ET MEME APPRECIATION D’UNE COOPERATION DE QUALITE