COMMUNIQUE DE GOUVERNEMENT

Après l'évacuation du Palais du Gouverneur et des autres bâtiments publics par les groupes armés, le 16 novembre le Gouvernement a pris les dispositions pour y installer officiellement le Gouverneur, le 28 novembre 2013 et engager effectivement le retour de l'administration et des services sociaux. À cet effet, le Premier Ministre, accompagné d'une forte délégation, s'est rendu à Gao, avant hier 27 novembre, dans la perspective de gagner Kidal ce jour.

 Ce matin, l'aéroport de Kidal a été le théâtre d'incidents regrettables, durant lesquels les forces armées maliennes ont été prises à partie par des éléments incontrôlés. Les FAMAS ont notamment essuyé des jets de pierre et des tirs d'armes. Seules face aux manifestants, elles ont procédé à des tirs de sommation pour se dégager.

Le Gouvernement s'étonne de l'absence de mise en place, par la Minusma, d'un dispositif adéquat de sécurisation de l'aéroport et de la ville, en dépit de son information préalable de l'organisation de cette mission dont elle a assuré le transport.

Le Gouvernement déplore ces incidents, au cours desquels trois personnes ont été blessées, qui sont en cours d'évacuation sur l'hôpital régional de Gao.

Ces événements regrettables, moins d'un mois après l'assassinat des deux journalistes français le 2 novembre, indiquent que les efforts doivent être poursuivis en faveur de l'affirmation de la souveraineté nationale sur l'ensemble du territoire du Mali, afin de permettre l'instauration d'un dialogue inclusif avec toutes les parties prenantes, de soustraire cette partie du Mali aux actions des groupes terroristes et d'y restaurer une paix durable.

Le Gouvernement demeure déterminé à tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif conforme aux termes de la résolution 2100 du Conseil de Sécurité du 25 avril 2013.

Bamako, le 28 Novembre 2013
 

You are here: Home News COMMUNIQUE DE GOUVERNEMENT