LES RESULTATS PROVISOIRES DANS LES REGIONS

Des résultats provisoires nous sont parvenus hier en provenance de certaines circonscriptions de l’intérieur du pays. Selon ces résultats provisoires, dans aucune de ces circonscriptions, une liste n’a obtenu la majorité absolue. Par contre, l’on sait que le seul candidat en lice à Tin-Essako dans la Région de Kidal est assuré d’être élu. Il s’agit du candidat du RPM Mohamed Ag Intalla.
 
Le premier constat réconfortant à la vue de ces chiffres provisoires des régions est le taux de participation qui atteint  même 52,09 % à Yélimané. A Banamba, 45,01% des électeurs se sont  déplacés. Yanfolila et Diéma sont respectivement  à 37,20 % et 35,80% de taux de participation.
 
A Yélimané, c’est la liste commune ADEMA-URD qui vient en tête avec 45,34 % des voix. Elle est suivie de l’alliance UMRDA-RPM qui  récolte 33,71% des suffrages. A Yanfolila, le duo ADEMA-RPM fait la course en tête en obtenant 31,44% des voix.
FARE Anka Wuli arrive en deuxième position avec  26,35%. L’URD complète le trio de tête en  engrangeant 18,59% des voix.
A Diéma, c’est l’alliance ADEMA-CNID qui caracole en tête avec 40,92% des voix. Le RPM arrive en deuxième position avec 22,94 %.  Ensuite viennent l’alliance ASMA-CFP-UDD (13,76%) et le groupement URD/CODEM  (10,82%).
 
A Banamba c’est la liste CNID/URD  qui pointe devant avec  29,62% des voix. Cette liste est suivie de celle de l’alliance PARENA/RPC qui recueille 23,83% des suffrages exprimés. L’ADEMA complète le trio de tête avec 13,95 %.
 
A Ségou, l’une des plus grandes circonscriptions du pays avec ses 7 sièges de députés à pouvoir, la coalition RPM-MIRIA-FARE se positionne à la première place en engrangeant 35 629 voix soit 33,70%. Son poursuivant immédiat est l’alliance ADEMA-CNID FYT-RDPM qui a recueilli 28 176 voix, ce qui fait 26,65% des suffrages. Le regroupement URD-PDES-CODEM-MPR-PIDS a à son crédit 18 093 voix soit 17,11%.
 
Dans cette circonscription, 325 475 sont inscrits sur lesquels 110 315 ont fait le déplacement des urnes. Après que 4 659  bulletins soient déclarés nuls, le nombre de suffrages valables s’est établi  à 105 735. Ce qui donne un taux de participation de 33,92%.
 
A Koutiala, autre grande circonscription avec 6 sièges à pourvoir, 253.418 électeurs sont recensés. On a dénombré 97.057 votants et 3548 bulletins nuls. Les suffrages valablement exprimés se chiffrent à 93.509. Ce qui équivaut à un taux de participation est de 38,30%.  Ici, c’est la liste Sadi-Adema-URD-MPR  qui arrive en tête avec  41.876 soit 44,78%. La coalition RPM-Codem-UDD récolte 23.363 voix soit 31,40% et se place deuxième.
 
A  Tombouctou, sur les 64.060 électeurs inscrits, 32.108 ont valablement voté. Le taux de participation est 51,80%. L’ADEMA arrive en tête avec 12.428 voix. Ce parti est suivi du RPM qui obtient 5.756 voix, suivi de l’UMRDA avec 5.622 suffrages.
 
Dans la circonscription de Nioro du Sahel, 93.857 électeurs sont inscrits. Ici, l’on a enregistré 39.936 votants. Ce qui donne un taux de participation de 42%. L’alliance ADEMA-PARENA fait la course en tête avec 12.501 voix, soit 33,70%. Elle est suivie de la coalition RPM-MPR-ADP/Maliba  créditée de 11.411 voix, soit 30,76%. Le PDES  se positionne à la troisième place pour avoir récolté 3847 voix, soit 10,37%
 
Répétons que ces résultats sont provisoires. Ils doivent être transmis au ministère de l’Administration territoriale qui procédera à leur proclamation avant de passer le relais à la Cour constitutionnelle, qui est la seule instance habilitée à proclamer les résultats définitifs.
 
L'ESSOR
You are here: Home News LES RESULTATS PROVISOIRES DANS LES REGIONS