Mali-Banque Mondiale : l’entente cordiale

   En arrivant à Washington, Tiénan Coulibaly débarquait avec des préoccupations les unes plus urgentes que les autres. En repartant des assemblées de printemps des institutions de Bretton Woods, il pouvait laisser esquisser un large sourire. Car dans la capitale fédérale américaine, il aura eu plus que des oreilles attentives, notamment auprès du président de la Banque Mondiale avec qui il a eu une longue séance de travail.

   Jim Yong Kim a ainsi annoncé a son hôte malien que la Banque Mondiale va augmenter son aide budgétaire au Mali, avec une enveloppe financière qui se chiffre désormais a 75 millions de dollars, soit environ 30 milliards de francs CFA. D’autres annonces concrètes devraient être faites dans un mois, lors de la table-ronde des partenaires du Mali devant avoir lieu à Bruxelles.


   Apres une année 2012 chaotique, les signes de reprise ne manquent donc pas. Les signaux rouges ont désormais laissé la place à un vert vif qui annonce ce qu’on pourrait qualifier du printemps économique et financier du Mali.


   Les partenaires de notre pays seront à nos côtes pour nous épauler. Si cela ne fait l’objet d’aucun doute, ils ont toutefois insisté sur la bonne tenue des élections et le respect de la bonne gouvernance. Le prochain grand rendez-vous du Mali va se dérouler à Bruxelles le 15 mai prochain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos partenaires répondront présent avec des annonces concrètes.


La cellule de communication de l'ambassade

You are here: Home News Mali-Banque Mondiale : l’entente cordiale