Afrobasket féminin U16 : LES NOUVELLES CHAMPIONNES D’AFRIQUE REÇUES EN GRANDE POMPE

Quatre ministres et une foule de grands jours sont venus à l’aéroport, hier, pour accueillir les joueuses de la sélection nationale cadette qui a remporté la 5è édition de l’Afrobasket en battant l’Angola (68-29), le samedi 12 août, à Beira au Mozambique
«Vous l’avez promis et vous l’avez réalisé. Toutes mes félicitations». C’est par ces mots de remerciements que le ministre des Sports, Housseyni Amion Guindo s’est adressé aux nouvelles championnes d’Afrique U16, hier, à leur arrivée à l’aéroport international président Modibo Keïta de Sénou. Il était 14h, quand l’avion transportant la capitaine Aïssétou Coulibaly et ses coéquipières a atterri à l’aéroport. Au total, quatre ministres étaient présents à l’aéroport pour l’accueil des quintuples championnes d’Afrique U16 : le ministre des Sports, Housseyni Amion Guindo, ses collègues de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop et de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intalou.
«Je viens, avec mes collègues membres du gouvernement, au nom du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, accueillir les championnes. C’est la 5è fois de suite que notre équipe s’illustre dans la catégorie U16, en remportant le trophée de la coupe d’Afrique. C’est avec une très grande joie et une légitime fierté que nous venons les accueillir et leur dire bravo et félicitations», dira Housseyni Amion Guindo. «Cinq coupes d’Afrique avec 5 sélections différentes, cela prouve que la formation à la base se porte très bien au Mali. C’est l’occasion de saluer et de remercier les formateurs, les encadreurs», conclura le ministre des Sports qui a reçu le trophée des mains de la capitaine et meilleure joueuse de l’Afrobasket, Aïssétou Coulibaly.
Pour le sélectionneur national, Oumarou Sidiya, l’accueil réservé à l’équipe par les plus hautes autorités et les supporters, restera à jamais gravé dans les mémoires. «J’ai un sentiment de satisfaction et de fierté. Nous travaillons pour faire plaisir aux Maliennes et aux Maliens qui aiment tant le sport. C’est pour eux que nous sommes motivés à faire ce travail», soulignera le technicien, avant de rendre hommage à ses joueuses. «Je remercie et félicite tous ceux qui ont œuvré pour qu’on puisse arriver à ce résultat. Nous avons bien préparé la compétition. Chaque fois que nous partons en coupe du monde nous en tirons des enseignements utiles. Malgré les faibles moyens nous sommes parvenus à hisser le drapeau du Mali sur le toit africain», conclura Oumarou Sidiya à la tête de la sélection nationale féminine cadette depuis 2009 et qui compte, désormais, cinq consécrations.
La capitaine de la sélection nationale, Aïssétou Coulibaly renchérira : «Il y avait la pression sur nos épaules, parce que nos ainées ont toutes remporté la coupe. Nous n’avions pas le droit de dérober à la tradition. Nous avons fait de notre mieux pour représenter notre patrie. Il y a eu des hauts et des bas mais nous sommes parvenues à remporter la coupe». Quant à sa coéquipière, Diarrah Issa Sissoko, elle insistera surtout sur l’accueil qui a été réservé à l’équipe. «Je suis très contente de l’accueil. Je remercie tous ceux qui sont venus à l’aéroport. C’est une journée mémorable pour nous», réagira l’ailière. Membre du cinq majeur, comme Aïssétou Coulibaly, la pivot Sika Koné aura ce message pour ses ainées qui débuteront l’Afrobasket féminin, vendredi, au Palais des sports d’Hamdallaye ACI. «Nous leur demandons de rester concentrées sur le sujet et de prendre du courage pour remporter ce trophée à domicile», lancera la jeune internationale.
Après l’aéroport, les nouvelles reines du basket africain U16 embarqueront à bord d’un bus, direction le Palais des sports, où elles seront reçues par une foule des grands jours et les deux associations des supporters, à savoir l’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali (UNASAM) et le Congrès national des supporters des Aigles du Mali (CNSAM). Médaillée de bronze aux derniers Jeux de la Francophonie dans le concours de marionnettes géantes, la compagnie Nama était également de la fête.
Il convient de préciser qu’en plus du trophée de l’Afrobasket, le Mali a remporté les titres MVP (meilleure joueuse du tournoi, ndlr) et de meilleure marqueuse (131 points en 6 matches) décernés à la capitaine Aïssétou Coulibaly. Quant à l’ailière Diouma Berthé, elle a reçu le titre de la meilleure tri-pointeuse.


Ladji M. DIABY

You are here: Home News Afrobasket féminin U16 : LES NOUVELLES CHAMPIONNES D’AFRIQUE REÇUES EN GRANDE POMPE