Baba Hakib Haïdara à propos de la Charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale : « LE PROJET DE TEXTE EST PRET »

Le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a reçu vendredi en audience à la Primature, le président de la commission spéciale chargée de la rédaction de la Charge pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale sur la base des conclusions de la Conférence d’entente nationale (CEN) et de l’élaboration d’une cartographie des terroirs de la République du Mali, le médiateur de la République. Baba Hakib Haïdara a été investi de ces missions par le président de la République dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Rappelons que cette audience intervient deux mois, jour pour jour, après la fin des travaux de la Conférence d’entente nationale (CEN) qui a eu lieu à Bamako du 27 mars au 2 avril dernier. Suite aux conclusions de ces travaux, le président Ibrahim Boubacar Keïta avait annoncé qu’il confierait à une structure la mission de l’élaboration de la Charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale. Un mois après la CEN, au début du mois de mai, le président de la République a, selon M. Haïdara, pris un décret créant une commission spéciale en lui donnant mandat de rédiger la Charge pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale et d’élaborer une cartographie des terroirs de la République du Mali.

Interrogé à sa sortie d’audience, Baba Hakib Haïdara a révélé : « Je suis venu rendre compte au Premier ministre de cette décision du président de la République et lui faire le point sur le travail que nous avons en chantier dans le cadre de la commission spéciale comprenant deux groupes : un groupe chargé de la rédaction de la charte et un autre chargé de l’élaboration de la cartographie ». Quant à l’évolution des travaux, le président de cette commission spéciale se veut rassurant. « Le projet de texte de la charge est prêt. Des missions vont partir sur le terrain à partir de la semaine prochaine pour aller présenter et expliquer ce projet de texte à tous nos compatriotes ».

Qu’en pense le chef du gouvernement ? Abdoulaye Idrissa Maïga a prodigué des conseils, révélera Baba Hakib Haïdara. Le président de la commission d’organisation de la CEN a ajouté que le Premier ministre a rassuré les membres de la commission spéciale. « Ce que vous faites va dans le sens de ce que nous, au niveau du gouvernement, sommes en train de faire en ce qui concerne les décisions du président de la République pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger », a rapporté le médiateur de la République, citant M. Abdoulaye Idrissa Maïga.

Ce dernier lui a aussi expliqué que le gouvernement est en train d’envisager un certain nombre de décisions à mettre en œuvre concernant le Nord et le Centre du pays. Dans le sens non seulement de la mise en œuvre de l’accord, mais aussi de préparer la réconciliation, le retour à la normale. Il est utile de préciser que la commission spéciale comprend les représentants des parties signataires : le gouvernement, la CMA, la Plateforme, les autres groupes et des experts choisis en raison de leur compétence personnelle. Les résultats issus de ces travaux doivent être remis au président de la République au plus tard le 20 juin prochain, conformément au décret de création de la commission spéciale.

Cheick M. TRAORE

You are here: Home News Baba Hakib Haïdara à propos de la Charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale : « LE PROJET DE TEXTE EST PRET »